New Marvel Universe

Un nouvel univers marvel s'offre à vous, venez vite nous rejoindre!!! Pour votre plaisir, le forum est actuellement en restructuration. L'action prend toute sa mesure... C'est le moment idéal pour nous rejoindre !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Retour à la maison.[solo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Retour à la maison.[solo]   Mar 12 Aoû - 18:19

Le Royaume-Uni. Paradis des fêtes, de la musique,des moutons, de la jeunesse perdue,de l'espionnage et de la magie. Oh mais si. Je vais vous faire un cours d'histoire. De toute façon,j'ai rien d 'autre à faire dans ce foutu avion. Janis dort. A part lui essuyer un peu de salive sur la joue de temps à autres,je m'ennuie ferme.J'ai bien essayé de lire Forbes mais ça m'a ennuyé et j'ai terminé Survivant de palahniuk. Rien à lire. Et ma fille dort. Je peux toujours regarder le paysage.... mais tout les nuages se ressemblent. Le Royaume-Uni a toujours pu compter sur une puissance magique sans précédente. Ils avaient des tonnes de dieux pour eux, Avalon, Merlin, une grande faune mystique, dragons, fées,hurleurs, tout le tremblement et je parle pas de leurs épiques artefacts.Sans compter druides,sorciers, et lieux de renoms. Déjà, c'est un point fort du Royaume-Uni. Mais pas seulement. L'angletterre,plus particulièrement a toujours beaucoup compté sur la magie. Et je ne parle pas d'Excalibur. La couronne a toujours eu un grand contrôle sur la magie, ils interdisaient les sorcières et sorciers,les bruler et s'emparaient de leurs secrets,grimoires et artefacts. Ils faisaient déjà de la fausse information en plaidant le fait que la magie était satanique et tout le toutim. Interdisant la magie et allant jusqu'à dire qu'elle n'existait pas. Il retirait le savoir magique,vu comme menace,à la populace. La magie ne marche pas par croyance mais par savoir et ils le retiraient,le monopolisaient. Prétextant que c'était pour un bien.Mais que nenni. Ils voulaient juste un contrôle, avoir tout les artefacts et empêcher certains d'être trop puissants,comme Jeanne d'arc.

Si ils ont un patrimoine magique riche,ils ont bien plus. Leurs grandes conquêtes, n'étaient pas seulement que pour les territoires et la richesse. Afrique,océanie, amérique. Toute ces terres où ils se sont posés, c'était pour s'emparer de la magie et des cultes de là bas.Le savoir mystique. Dés qu'ils débarquaient quelque part,ils s'emparaient des cultes, des objets et tuaient le savoir en assasinant ceux qui le détennaient. Ainsi ils purent ramener des puissances magiques venant de tout les continents de de nombreux cultes aujourd'hui presque disparus. Là,réside la force du Royaume-Uni. Toute les magies du monde,se trouvent là bas et les plus grands sorciers et artefacts se trouvent au royaume-Uni. C'est pour cela que je m'y rends. Outre une concentration d'objets mystiques et de grimoires,il y a aussi là bas de très nombreux démons et d'une puissance inédite.


Le film qu'ils passent dans cette avion est une pure daube américaine. Je crois que je vais vomir. J'adorerais dormir, mais les regards que me lance cette hôtesse me rende....trop éveillé disons. Le Royaume-Uni...Mon chez moi...enfin il fut un temps où c'était presque mon chez moi disons. 25 ans là bas et trois mariages,on peut dire que ma vie s'est passé là bas. Mais j'y retourne pas pour la nostalgie et hélas pas seulement pour ramener ma fille chez elle. J'aimerais. Ma pauvre petite fille, elle vient me voir, et j'ai passé tout le week end dehors....Heureusemnt que Marlo était là. Mais je l'ai déçu, même si elle le garde bien. Je vais au Royaume-Uni pour trouver des réponses et me préparer à ce qui se passe.

Le club des damnés, est un groupe surpuissant qui manipule tout et sont puissants dans tout les secteurs et je suis sûr que dans la magie aussi.... Comme par hasard, en parallèle au club, il y a des portes entre les mondes mystiques qui s'ouvrent laissant passer les démons. Les démons se tapent l'inscruste. Rien d'ingérable pour le moment...Mais ces passages s'agrandissent et ne se ferment pas. Ca sent pas bon. Le tout est de savoir comment règler le problème et de comprendre le pourquoi du comment. Mon intuition me dit que l'implication du club dans tout ça peut être établi. Je vous parle pas de Harkness? Foutez moi la paix,j'ai mal au crâne. Je vais essayer de dormir..... Trop tard, Janis se réveille.

-On arrive quand?
-Dans 3 heures,ma chérie.
-Ah....Hey,y a un film.
-Euh...Oui.
-Ca a l'air bête. C'est quoi l'histoire?
-La magie de la majorité des films américains,c'est de ne pas avoir d'histoire, ma fille. Mais bon,ils s'améliorent.
-Dis.....Tu taperas pas Barney?
-Hein? Ben,non. Qu'est ce qui te fait croire ça?
-Sais pas....
-Non,ma chérie ça n'arrivera pas. Dis,tu peux me parler un peu de Barney?
-Ben, c'est un ami de papy.
-Oulà...*Si Sean l'aime bien, j'ai toute les raisons d'être méfiant*
-Et c'est son patron,je crois. Mais il est super jeune. Plus que toi,je crois.
-Hmmmm....* Patron du MI-13.....rien que ça....Patron, sûrement pas de l'équipe mais du service. Un bureaucrate,quoi. beurk*
-Il parle tout le temps et il passe souvent la nuit avec maman. Maman dit que c'est parce qu'il a peur du noir.
-Mouais. *Les salauds....*
-Moi,je l'aime pas trop. Il est un peu méchant et ennuyeux. Il dit toujours des bêtises. Et il a une moustache.
-? * Une moustache????*
-Et puis il dépense toujours beaucoup d'argent et il m'achète un tas de trucs que je veux pas. Quand je lui demande des livres,il me donne des barbies. Il dit que c'est mieux. Il est bête comme ses pieds. Et il m'a giflé une fois. Et les histoires qu'ils me racontent, sont vachement nulles. je preffère les tiennes.
-Il t'a giflé? * Il est mort*
-Oui,j'ai eu mal.
-Il T'a giflé? * Sa tête dans son rectum*
-Oui.
-Pourquoi ce....pourquoi il t'a giflé? *Je vais lui en coller une*
-Parce que j'ai jetté tout ce qu'il ma donné à la poubelle.
- Tu sais j'ai dis que je le frapperais pas?
-Oui.
-Je peux pas te le promettre. *c'est certain.
-Hi. D'accord.

3 heures plus tard, j'arrive au George Best Belfast City Airport. Je sors une valise dans une main, le sac de Janis sur mon dos et la main de Janis au creux de mon autre main. A peine sorti, on se fait aborder par un guignol.

-Bonsoir,Janis.
-Salut, Alfred.
-Mr Wisdom,je serais votre chauffeur.
-Hmmm * Oui,je grogne*
-Suivez moi.

Un vieillard à tête fort sympathique. Mais je suis pas d'humeur. Ici,la nuit est tombé. Il n'est que 19h,pourtant. Une brume épaisse enveloppe tout l'aéroport, on ne pourrait couper cette brume qu'à la tronçonneuse. L'air est glacé,mais lourd. Légère odeur de souffre. J'ai un autre comité d'accueil,je crois. De temps en temps, deux yeux rouges perdus dans une foule sans visage, m'interpelle avant de disparaitre. Harkness? Quelqu'un d'autre? D'anciens potes? Va savoir.Mieux vaut prévenir que guérir.

-Dis Janis, tu ne voudrais pas monter à l'avant de la limousine avec mr...euh....avec le chauffeur? Tu pourrais voir comment il conduit et tout. Et je pourrais fumer à l'arrière sans te faire tousser,d'accord?
-Euh...Si tu veux.
-Ca te dérange pas Albert?
-Alfred,monsieur. Et vos souhaits,seront exaucés.
-Pense à ta ceinture,Janis.

Nous sortons de l'aéroport, et une limousine nous attend. Noire, vitre blindée et opaque. Janis et Alban montent à l'avant. Je me pose à l'arrière.....Plus spacieux tu meurs. Je crois que mon salon est moins grand. Je compte 12 places minimum,18 max..... En m'asseyant sur les sièges en cuir,je me demande si Terry et Barney l'ont fait ici....Je dégaine une cancerette et l'allume. La vitre devant moi, empêche Auguste et Janis de me voir et vice versa. Il y a une petite lucarne audessus de moi,un petit frigo. Je me sors une vodka et me sert,tranquille. Un démon est un habitant de l'enfer, venant d'ici ou de là. Un démon de Xandar par exemple,peut atterir dans un enfer dit "terrien" mais ne pourra jamais entre sur Terre. Ainsi,sur Terre seul demeure des démons ex habitants du globe tout bleu. Démon ou ange,d'ailleurs. On a tendance à les oublier ceux là,tant ils sont discrets. Démons et anges sont envoyés sur Terre par mérite ou comme agent. Devant rafler des âmes, pousser des humains dans leurs camps, aider ceux qu'il faut etc...Ce genre de connerie. Mais en gros,ils sont très libres et une mission tout les dix ans c'ets pas énorme. La voiture roule en direction du domaine Cassidy. Lorsque une légère secousse se fait sentir....que c'est subtil, un démon. Sans doute un ailé. J'ouvre la lucarne et passe la tête. Le vent me balaie les cheveux et mes yeux sont protégés par les vents grace à mes lunnettes.

-C'est pourquoi?
-Ssssss....Wisdom.
-Hoskor? Hey,dude. Ca va?
-Sssss....
-T'es pas censé me décapiter,là?

Hoskor, ancien esclave du chevalier Ledger. Quand Ledger l'affranchi, ils devinrent partenaires. Je suis plus à quel époque, mais ils ont lattés de gnolls,des orgres, ce genre de truc. Ils ont fini par s'étriperpour les beaux yeux d'une succube. Depuis, ce sont un binome de démon sur terre. Hosko est un démond rouge cramoisi à la peau pellant. Langue pendante,sans cheveux, sans air humain. Il crache de la fumée à chaque respiration.

-On m'a envoyé te surveiller.
-Ben,t'es pas discret,loulou. Te poser sur la bagnole,c'était pas futé. Tu fatiguais?
-Ssss....
-Tu te répètes. Qui t'envoie?
-Harkness.
-Oh,t'as un nouveau boss?
-Elle nous possède.
-Ce n'est donc pas de gaieté de coeur,hein?
-Non.
-Je vois. Tu sais que je peux pas te laisser me suivre,alors je te propose de partir ou tu auras mal.
-Jamais,sssss.
-Tu te rends compte comme c'est absurde comme situation? Je parie que tu n'as même pas ordre d'attaquer,allez dégage.
-Sssss.

Une lame solaire dans chaque oeil, et le voici hurlant, basculant de la voiture et se roulant de douleur sur la route. Ca repoussera. Harkness me surveille? Hoskor et Ledger? Hoskor n'est pas à redouter,il est niais. Mais Ledger est un perfide invulnérable ou presque. Sans doute, qu'Hoskor rodera aux alentours du chateau ce soir. Tssss.... Bon. Ce Alan roule super vite,sans doute que c'est une voiture officiel. On m'envoie des démons en plein jour....Ceux qui ne "savent pas" ne l'ont surement pas vus...mais quand même....Un verre de vodka et ça passe. je suis blasé,marre de ce métier. C'est n'importe quoi en ce moment, après Wanda,ça.....Mon betisier va se garnir.Nous traversons les landes et arrivons sur la côté où se dresse le Chateau Cassidy. L'heure qui suit, c'est la présentation avec Barney. Poignée froide,il essaye d'être sympa. Je reçois malt suis lourd de sarcasme et de sous entendus. Terry tente de m'ignorer et je passe pas mal de temps avec Janis dans sa chambre. Elle me montre ce qu'elle écrit,ce qu'elle lit. Sa chambre, ressemble plus à une chambre d'étudiante que de petite fille. Au bout d'un moment, Theresa vient me chercher et me tire de la chambre.

-Tu arrêtes ton cirque,maintenant,Pete.
-Pardon?
-Arrêtes de chambrer,Barney.
-Il a "peur du noir"?
-Roooh, arrêtes. J'ai bien le droit d'avoir une vie sexuelle sans toi,Pete. C'est ça qui te gêne? C'est pour ça que tu joues le mâle dominant et macho?
-Les voies du seigneur sont impénétrables,pas les tiennes,ma chérie. C'est bien au moins? Il a une tête de puceau.
-Ecoutes,je te reçois chez moi. Ce soir. Parce que Janis me l'a demandé. Je ne veux pas de toi ici, et si tu continues à chambrer Barney tu ne poseras plus le pied ici,compris?
-Nan,mais attends...C'est quoi ce type? Tu sors avec un yuppi? Ce mec est un sale politicard,un emmerdeur, il a GIFLE Janis. Regarde le. Je te reconnais pas. Il est tout ce que tu détestes.-Il est stable,lui.
-Arrête, quand on s'est connus...C'était loin d'être stable et tu adorais ça. Des nuits sulfureuses, partout, en public. Des mots d'amour devant la lune, des virées en voiture et les flics au cul. On allait dans les messes et on riait. On mangeait des tonnes de pizza jusqu'à se faire vomir en pleine ville. Comment tu es passé d'adolescente rebelle,à ça?
-Pose toi la question,Pete.
-Ne me dis pas que tu ne penses pas à moi, quand "mr a peur du noir".
-C'est toi qui est parti,Pete. C'est toi.... Je vais me préparer pour le dîner.
-Tu l'aimes?
-Non.
-Et moi?
-Et toi,tu m'aimes?
-...
-Tu as ta réponse..... On dîne dans 20 minutes.
-Ouais,ben j'ai l'appétit coupé.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Re: Retour à la maison.[solo]   Jeu 14 Aoû - 22:03

Ce soir,au menu fruits de mer,fruits de mer,fruits de mer et fruits de mer. Plus dessert. Mr.Barney a vouluétaler son fric, caviar,saumon fumé, dorade,espadon,crabe,homard,gambas marinés,etc,etc....On est 4 à table,mais on pourrait manger tout un pays du tiers monde,avec ce qu'il y a sur cette table. Faudrait lui dire,à ce crétin que le saumon c'est pas un fruit de mer. Il a plein d'huitres et de bidules trucs. Mais j'ai décidé d'être chiant,ce soir. J'ai demandé en cuisine à ce qu'on me fasse un gros hamburger bien juteux que je pourrais manger avec les mains,tandis que barney de battra avec sa quinzaine de couverts. Un hamburger? J'ai du m'habituer aux états-unis,ça m'attriste. Theresa débarque au dîner,maquillé,coiffé avec une robe plus cher que la bague de fiançaille que j'avais pu lui offrir à l'époque. Janis a voulu venir en Pyjama, Barney a grimacé et Terry a voulu qu'elle se change. Je lui ai dis que c'était bon,circonstance exceptionnel et que a ramènerait le bon vieux temps où on pouvait manger sans avoir peur de tâcher des fringues de deux briques. Le repas commence silencieusement, Terry ne dit rien, Janis encore moins qui se démène pour ouvrir ses pinces de crabes. Je lui prête main forte, j'ai déjà fracassé pire que ça. Mais l'envie me prend de parler, je franchis le point de non-retour.

-Alors....Dis-moi,Terry comment as tu rencontrer ton ami.
Terry: Mon petit ami.
-Si tu le dis.
-Eh bien, c'était à noël,je crois. Et Barney venait d'être nommé à la tête de l'agence du MI-13. Papa me l'a présenté et...
-Et vous vous êtes soulés et ça a fini par une grosse erreur,protégé je l'espère.
-Peter...
Barney: Non,mr Wisdom. Nous avons dansés et discutés ensemble. Nous avons fini la nuit tout seul, sur le balcon à parler jusqu'à l'aurore. Après ça,j'ai emmené Theresa prendre un petit déjeuner et nous nous sommes revus.
-Et seulement deux mois après, mr quitta son logement de fonction de 500m² pour venir emménager avec la fille d'un de ces employés?
-Eh bien oui. Theresa et moi sommes immédiatemment tomber amoureux et elle m'a proposé d'emménager.
-Un homme rempli d'initiative! Vous voulez savoir comment j'ai rencontré Terry?
-Non,Peter.
-Chérie,laisse Mr Wisdom parler.
-Eh bien, moi et Sean revenions d'une mission à Avalon,on combattait des lutins. On a passé une semaine à les empêcher de tuer le père noël et à libérer les rennes de cette prise d'otage. Quand on est revenus au QG, Terry était là pour faire coucou à son père. Mais le passage par lequel on était passé, n'était pas fermé et des lutins sont passés. Ils nous ont coursés moi et Sean. Terry attenait sagement dans le bureau de son père. Nous on courait à travers tout le QG pour eviter de se faire découper et on a fini par entrer dans le bureau de Sean,dans lequel on s'est enfermés. Ainsi,on est tombés sur Terry et -c'était assez surréalistes- elle se demandait ce qui se passait. On était deux à pousser contre la porte,tandis que des petits lutins de noël essayait de fracasser cette dite porte. Sean a fait les présentations comme si de rien était. Les lutins ont alors réussis à entrer, et ils se sont mis à 20 sur moi et Sean, j'ai été assomé plus ou moins et Terry m'a sauvé la vie en frappant dans leurs petites boules de noël. Pour la remercier,je l'ai invité dans un bar. On a fait un sacrée tournée, concerts,etc... Ensuite,on s'est revus aussi souvent que possible. On faisait les 400 coups, comme cette fois où on avait souder des portières de bagnoles de flics,avec les officiers à l'intérieur ou cette fois où on a lancé du purin sur la maison de Thatcher.
-Très romantique.
-Mon papa,il a sauvé le père noël!
-Eh oui. Cela dit, j'attends toujours la licorne rose qu'il m'a promis il y a un lointain noël. Et vous côté boulot,vous faites quoi? Paprasserie? Vous êtes directeur,pas chef de terrain. C'est passionnant la vie de bureau? Risquer la vie des autres,tandis qu'on est au bureau à surfer sur des sites par catholique?
-Peter,tais toi et mange.
-Et vous,vous faîtes quoi,Mr Wisdom? J'ai un dossier sur vous et tout les gens envoyés ad patres. Les américains vous pourrisent.
-C'est quoi ad patres?
-Moi, j'essaye de sauver le monde, plutot que de regarder les autres faire.
-Hum...Et si on parlait des états unis?
-Eh bien, c'est un joli petit enfer mené par un joli diablotin qui heureusement termine son mandat l'an prochain.
-Je vous trouve bien dur. Bush,fait une excellent travail,ils ont une très bonne économie.
-Parce qu'ils l'arrangent et tirent la ficelle. Ils font la pluie et le beau temps, la désinformation. Ca m'étonnerait pas que l'an prochain on ait une crise du pétrole juste pour s'en mettre plein les fouilles et lancer l'économie automobile hybride.
-C'est cynique.
-Non, c'est lucide. C'est Bush qui est cynique. Il se dit patriotique. Et mes fesses c'est du poulet!!! Il dirige son pays comme une entreprise! Pas un pays,une nation,des gens. Non, une entreprise,des chiffres des employés. On a nos "licensiés" dont on ne veut pas, gays, libérales,démocrates, "étrangers",noirs, latinos, les pensants. On garde les stars de ciné, l'enternainement,les traders et les chef d'entreprise en haut avec les politiques.
-Il y a de gros efforts de tolérances,là bas.
-Ouais,dis ça aux mutants,mec. Et les efforts,ils viennent pas de Bush,garçon. Tout les ricains devraient se faire canadien!!!
-Non,Pete. Vous n'êtes pas objectif.
-Mr,Wisdom s'il te plait. C'est toi qu'est pas objectif à faire du golf avec Cheney une fois tout les deux mois. T'as ta tête dans ton cul m'étonne pas que t'as de la merde dans les yeux!!!
-PETER,parle pas comme ça devant Janis.
-Oh,ça va. Je suis grande. Je parle pas comme ça,c'est pas jolie.
-Tu as 4 ans.
-Mais...
-Janis, maman a un peu raison. Mais on sait que tu es suffisament intelligente pour savoir quels mots ne pas dire.
-Avec vous,ça ne durera pas longtemps.
-Toi,joue pas avec moi. Si tu savais ce que je peux faire avec un homard tu serais surpris.
-Tais toi!
-Vous réagissez comme un primate.
-Et toi comme un puceau coincé qui tête encore sa mère!
-Peter, tu la ferme.
-Oh,voilà qui est bas. Jaloux,mr?
-Jaloux de toi? Tu rigoles. Tu sais ce que c'est un orgasme? Theresa a du oublier.
-N'importe quoi.
-Pas devant,Janis!
-Si,devant Janis qu'elle comprenne que ce type est un crétin. Comment tu peux être avec lui? Vous parlez de quoi? De politique? D'économie? De mode? Avec moi on parlait de mondes féériques,nos rêves, on se baladait à Avalon,on parlait de nous,on délirait,on faisait des choses jamais vu. T'es si desespéré que ça?
-Je crois qu'il suffit,mr Wisdom.
-Ouais,j'en ai plein de cornet de Barney! Pourquoi tu ne lui dis pas que tu ne l'aimes PAS?
-Et toi,Terry pourquoi ne dis tu pas à Mr Wisdom?
-Dire qu'elle t'aime? Ce serait mentir. Theresa est pas comme ça.
-Il s'agit pas de ça,Peter.
-HA! Elle ne t'aime pas,crétin. Terry, je te demande pas si tu m'aimes encore. Je veux juste que tu sois heureuse avec et sans moi et c'est clair que tu seras pas heureuse avec ce truc.
-On va se fiancer et Barney va adopter Janis.
-Quoi?
-...
-Ta garde te sera retiré.
-QUOI?!?
-QUOI?!?
-Nan,maman. Fais pas ça. RETIRE TOUT DE SUITE.
-Tu ne peux pas faire ça. Tu ne veux pas. Tu te venges,c'est tout.
-On ne peut pas nier,que vous êtes un mauvais pair. Vous avez des addictions,un métier dangereux,des fréquentations....multiples. Je serais meilleur père que vous.
-Ok,tu vas l'avoir l'homard.

Je me lève, attrape une pince de homard et marche sur la table jusqu'à lui sauter dessus. barney hurle comme une fille et tombe à la renverse, je suis à califourchon sur lui et j'ai la pince juste au dessus de son oeil gauche. Prêt à crever son regard de rat. Quand soudain,Theresa crie. Et quand Theresa crie,il faut remplacer les fenetres. Barney et moi crions en tentant de nous boucher les oreilles. Quand Theresa a fini,elle est au bord des larmes et rouge de colère. Barney me sourit,il sait ce qu'elle va dire.

-Va t-en.
-Laisses moi dire,au revoir à Janis.
-Papa!
-Tu t'en vas,MAINTENANT!!! M'obligepas à crier.
-....On sacrifie jusqu'à son âme pour un monde en sécurité, et les nôtres vont jusqu'à nous précipiter directement en enfer. JE vous emmerde. A bientot, Janis.

A pas rapide,je traverse la salle à manger avant de défoncer la porte de la pièce à coup de pied. J'avance à un rythme rapide en retenant cris et sanglots, je martèle de mon poing tout ce qui me passe devant et lance des lames solaires ici et là. Je prends mes affaires et descends directement au garage où je vole une des Aston Martin. Je mets les bouts. Je me souviens pas des 5 heures qui ont suivis. j'ai trop bu. Je me souviens avoir bu des poppers,avoir sniffé de la coke,pris un exta, avoir beaucoup pleuré, m'être frappé seul et crié. Mais au réveil, pénible d'ailleurs,je remarque des marques encore ensanglantés sur le bras et notemment au poignet. A côté,une bouteille de Whisky brisé....J'ai du essayé de me suicider...Encore.....Je vais mal. Plus de famille. Au moins j'ai la santé. Je tousse et crache du sang. Au moins,j'ai le boulot....C'est tout ce qui me reste. Au bouot,alors.

Quand le club des damnés aura fait son rituel de je sais pas quoi et invoquera sa puissance ténébreuse etc,etc....Et que je devrais débarquer pour sauver le monde,je me pointerais prendrais une chaise et dirais "Allez,y. Cramez tout,je profite du spectacle".....

Il me faut une aspirine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Re: Retour à la maison.[solo]   Lun 18 Aoû - 17:27

Je pense que je peux zapper la partie road movie avec les sandwichs au volant et the doors en fond sur les routes pleine de flotte. Oui,je pense. Inutil de vous raconter les kilomètres fait dans cette foutue bagnole et les pensées aussi longues que les routes. Theresa va se marier et son guignol veut adopter la môme. C'est légal? Ils ont le droit? Bien sûr qu'ils ont le droit, mr est directeur du MI-13 et fait du golfe avec des politicards,mr a tout les droits. Merde,il s'appelle barney. Elle peut pas épouser un mec de ce prénom là. Et me retirer Janis.... J'avais aucune raison de vivre avant d'avoir ma fille, ma raison de vivre était de trouver une raison de vivre. Maintenant quand je vois cette petite fille qui porte fièrement mes yeux bleux, qui a ce corps tout petit, ce petit rire aigue, cet innocence et cette pureté, je veux juste la preserver. La rendre heureuse. Lui construire un avenir, lui épargner ce que j'ai enduré. Je veux juste le bonheur de ma petite fille. Et on va me retirer ça. Le moteur de ma vie, le sang de mon âme. Peut être sera t elle plus heureuse sans moi....Mais savoir que je ne pourrais plus la voie....autant m'amputer des deux bras et des deux jambes si je ne peux pas laerrer contre moi ou lui courir après.

Le temps est dégeulasse, bienvenue à la maison. Même pas 24heures que je suis là et on m'a foutu dehors,privé de ma fille, la femme que j'ai aimé est devenue une mégère qui va se marieravec tout ce que je méprise,j'ai mal partout, je suis proche de l'anémie et Hoskor me suit toujours. Encore heureux que les humains qui ne "savent" pas ne le vois pas. Il est pas discret,le gars. Premier étape de mon pélerinage, St Roland une eglise paumé dans un bled paumé du nord est de l'irlande. Là bas,j'y trouverais Yuri Bronson. Un ancien ami et agent du MI 13 reconverti en curé. Il prêche la bonne parole,certes. Mais c'est une mine d'infos et j'espérais qu'il me guiderait ici. Les choses ont changés,moi aussi. Je n'ai plus les même repères. Finalement, j'arrive à cette petite maison de campagne de Dieu. Le terrain est boueux, en sortant de la voiture mon pied s'enfonce dans l'herbe entourant l'eglise et des jets d'eaux et de boue viennent eclabousser mon pantalon. Je hais l'irlande. J'aurais du prendre des bottes.

J'avance péniblement dans cette daube et arrive finalement sur le seuil de l'église. Je pénètre le batiment et arrive dans ce vide glaçant et glacée. Personne, aucun signe de vie. Il fait glacée ici, plus que dehors.

-J'ai pas vu de sonnette alors je suis entré. Y a quelqu'un? Hey-oh!

Mouais. Je progresse dans les allées de bancs de messes en cherchant quelqu'un. Oh,un bénitier. Je m'en approche. Cool,j'avais soif. Tiens,je vais enlever ma boue sur mon pantalon. Je me mets à la tâche. Bah,si y a personne....

-WISDOM!!!! L'eau bénite est sacrée!

Une voix féminine et criarde me fait sursauter, foutant de l'eau partout. Une femme? Yuri prendrait des hormones? Ce serait fait castrer pour être enfant de choeur? Bien des choses ont changés. Je me retourne et une apparition...apparaît.

-MARY?
-Je me disais bien que c'était toi.
-Mais...mais....Mais....Mary? Qu'est ce que tu fous là?
-Je suis la gardienne de ces lieux,Peter.
-Hein? Euh...ok. Ben dans ce cas tu peux me dire où se trouve le père Bronson?
-Bien sûr, tu veux lui rendre hommage? Tu es en retard. Sa tombe est dans le cimetière,derrière.
-Pardon? C'est pas drôle.
-....C'est encore ton humour que je saisis pas?
-? Yuri est mort?
-Tu ne sais vraiment pas?
-Merde,mais ça se voit non?
-Yuri s'est suicidé le mois dernier....
-Un curé se suicider,tu te fous de moi?
-J'aimerais bien....
-....Bon sang....
-Et depuis sa mort,plus personne ne vient. Alors comme je suis une fidèle,je vis ici pour garder les lieux.
-Merde....
-Qu'est ce que tu viens foutre ici, si tu voulais pas rendre hommage? T'es pas juste venu ici pour nettoyer ton pantalon j'espère?
-Euh non...Je voulais parler à Yuri....
-Tu peux le dire,sois pas gêné....t'était là pour une confession c'est ça?
-Euh....oui....Si on veut.....si on veut.
-Viens, on va prendre une tasse de thé dans ma chambre. Si tu veux parler, je t'écouterais parler.
-Ouais,merci.

Dans l'ancienne chambre du père Bronson, près d'une fenêtre deux êtres se retrouvent. Les tasses sont servies mais la discution n'est nourri que par le silence. Il faut que je vous expliquer un truc. Mary Stonem est une de mes ex. On s'est fréquentés au lycée et je l'ai retrouvé ici il y a qelques années. Elle habite là depuis quelques temps. Elle est toujours célibataire. C'est moi qui ai rompu. Peut être une erreur.

-Il est bon ton thé.
-J'ai pas l'habitude de te voir silencieux,Pete,ça va?
-Non.
-Oh.....parlons en,alors.
-Je sais pas.
-T'as vraiment changé.
-Comment ça?
-J'espérais que tu poses la question.
-Je sais.
-Je sais pas. Au lycée, t'étais un petit con punk anticonformiste et méchant jusqu'à l'os. TU parlais tout le temps avec un humour crue. T'étais méprisant. Là,je te vois en costard avec le regard plus vide que le vide lui même et t'es silencieux. C'est une premier pour moi de te voir comme un humain normal.
-Va te faire foutre, c'est juste pour me balancer des piques que tu m'as proposé de parler? Putain,me dis pas que tu m'en veux encore pour le lycée.
-Putain,mais si je t'en veux. J'ai fais une fausse couche et ça t'arrangeait. Tu m'as demandé en marige à 16 ans,juste parce que j'étais enceinte,mais moi comme une conne je voyais ça comme une preuve d'amour. Et dés que j'ai fais fausse couche,t'as repris la bague et tu te barres. Et à chaque fois que tu viens ici, tu fais comme si rien n'était arrivé.
-Putain....Ecoute,je suis désolé. C'est tout ce que je peux te dire. J'étais jeune et con, aujourd'hui je suis vieux et con. Qu'est ce que tu veux que je te dise à part désolé? Je t'aimais. Vraiment, mais j'étais jeune et le bébé ça m'avait tellement fait flipper et ca m'avait surpris et....j'ai balisé tellement sur le bébé, que j'étais si....soulagé à la fin,que j'ai pris la tangente par reflexe de fuite.
-Typiquement masculin.
-Compare tout les mâles à moi,c'est pas sympa pour eux.
-Ca tu peux dire.
-Ok,je me casse. J'ai pas le temps,de toute façon.
-Attends.Désolé. Ok. C'est juste que...Ca fait longtemps que j'ai envie de te dire quelque chose du genre. Et....merde,je me suis juré de pas être comme toi. Le pardon tout ça.
-T'es une super catholique.
-Tu m'as influencé dedans,j'étais paumé et j'ai trouvé des réponses ici.
-D'autres trouvent des réponses dans Battlestar Galactica, chacun son truc.
-T'y mets pas. Allez dis moi ce qui va pas.
-Je pense pas pouvoir en parler.
-Bon sang,tu vas pas jouer les mecs macho qui peuvent pas parler sentiments. Nous avons les moyens de vous faire parler,allez.
-Rien ne va,putain. J'ai toujours été paumé mais je viens juste de m'en rendre compte. Je sais pas ce que je veux. J'ai besoin de changement, parce que sans savoir qui je suis,je ne sais pas ce que je veux. J'ai toujours été comme ça. Et ça a fait, que j'ai basé ma vie sur l'indécision,le doute,du vent,le provisoire. J'ai collectionné les missions, les filles, j'ai pas d'amis, pas de vie. Je passe mes soirées à lire,regarder des films à me souler,me droguer juste pour zapper sur une autre chaine que ma triste et morne vie.

Y a bien eu ces moments où j'ai cru pouvoir me poser. Où j'étais amoureux et où je me battais pour finir mes journées juste pour pouvoir dormir aux côtés d'un ange. Mais l'amour fuit,l'amour détruit. Il m'echappe. Si je n'apprends pas à m'aimer moi même je ne peux rien aimer ou personne. Je détruis tout ce que je touche,car comme je ne sais pas ce que je cherche,je veux toujours autre chose. Resultat, tout s'effrite et je sacrifie mes relations. Comme avec Theresa. Quand je voyais comment je la rendais,tout ce qu'elle endurait par amour....Ca me rendait malade. La voir pleurer de soulagement dés que je revenais de mission,c'était trop. Alors,je suis parti pour lui ôter ce poids. Et aujourd'hui, elle se passe très bien de moi et veut me priver de ma fille. Sous pretexte que j'ai une vie instable.

Mais j'ai aucune vie. J'essaye de vampiriser les autres. Je suis jamais qu'un gros parasite. Quand je tue,ça me fait rien, je me dis que je fais ce qui doit être fait. Mais je méprise ma vie et donc la vie et en tuant j'essaye de vampiriser ça, de me créer un vide. Je vis tout ces gens qui passent dans ma vie et que je repousse. Je sors avec des filles pour m'immiscer dans leurs vies et aspirer leurs émotions car je n'en ai aucune. Je veux être aimé pour me sentir vivant alors que je ne le suis pas et que rien ne compte pour moi. J'ai personne dans ma vie,ma fille va m'être retiré, j'ai pas de passions,je n'ai pas un art qui me passionne, pas même une collection de timbe ou un chien dont la vie dépendrait de moi. J'ai aucune raison de vivre.

Je me hais. Je hais ma vie. Je hais la vie. Je hais le monde. Mais chaque jour,je décide de ne pas mourir et de sauver le monde. Je me bats pour des esclaves, pour garder des secrets, les gens ne savent rien de ce qui se passe et moi je suis un agent de ce chaos organisé. Si ma fille m'est retiré,il me reste plus que mon job. Et pourquoi sauver le monde? J'ai juste envie de tout voir bruler, envie de tuer les stars en leur faisant bouffer people, envie de voir les politiques mourir à la guerre,envie de bruler les forets,manger tout les animaux, je veux répandre la peste. Et si j'en avais l'occasion?Qu'est ce que je ferais? Je.....putain....je sais plus....Je sais plus....
-Tu pleures?
-Nan,je fais semblant,ça se voit pas?
-Pardon....Pete,je suis désolé. Mais tu n'es pas seul. JE suis là. Et ta fille t'aime. La vie continue et ton voyage a beau être tortueux,tu arrivera à destination.
-....toi et moi ça aurait du marcher....
-Oui....
-Tu sais je rêve de toi,des fois. On a un enfant,on pique-nique et je vous regarde ensembl,heureux. Mais quand je viens,vous fuyez et je me réveille en pleurant.....
-Tu dis ça pour coucher avec moi?
-Oui...Je suis au bout du rouleau,je dois me vider la tête.
-T'es vraiment un con,mais c'est pas grave. Mais on couchera pas ensemble.
-Les voies du seigneur son impénétrables, mais pas les tienns,chérie.
-Imbécile,va.
-Désolé. C'est plus fort que moi. Pourquoi j'arrive pas à me tuer,mary? Pourquoi je meurs pas?
-Parce que tu as encore des choses à faire,Peter. Tu as l'espoir et la foi même si tu n'en es pas conscient. Dieu a un plan pour toi et tout au fond de toi, tout au fond tu sais que tu dois l'accomplir.
-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Re: Retour à la maison.[solo]   Mar 26 Aoû - 15:42

24 h plus tard.....Londres....Appartement de Pete Wisdom...ça faisait un bail que j'y avais pas mis les pieds.

L'air était glacé,le vent s'engoufrait dans les rues et soufflait les quelques feuilles mortes et feuilles de journaux qui trainaient. Quelques sacs plastiques décollèrent dans les airs et se mirent à virevolter dans un frénétique ballet. Des ordures glissaient sous le vent et heurtaient quelques clochards sous le regard des caméras. Le froid était bel et bien là. Il avait mis du temps à venir,mais il était là. Et j'étais sûr,que dans la soirée la neige se mettrait à tomber. Mais faisons un bond en arrière. Dans le passé. Ce matin. Je me lève juste parce que le soleil en fait autant. Chaque matin, lui et moi faisons la course pour voir qui se lèvera le premier. Et il gagne tout les jours. Je me lève avec un goût métallique dans la bouche. Surement les champignons hallucinogènes,d'hier. J'ai eu un sacré trip mystique hier. Réveil difficile. Première fois depuis longtemps que je me lève sans geule de bois. A part un gout dégeulasse dans la bouche et une fatigue extrême,ça va. Ma tête est toute engourdie....oh....dingue ce que j'ai fais hier....Truc de malade....foutu job....m'obliger à prendre ces foutus champis pour drainer quelques infos...Dur,dur la vie....J'ai l'impression de pas avoir dormi depuis....Toujours. J'ai l'impression de n'avoir jamais dormi,connu aucun repos. Faut que j'arrête le WhiskySi je me réveille avec ce genre de pensée,mieux vaut que je reste couché...j'adorerais mais je dois bosser comme 7/7 jours. Le soleil s'étant encore levé avant moi,je suis vexé et bondis de mon lit. Comment faire passer ma fatigue? Aucune idée. Mais une clope serait déjà un bon début. Je dégaine un paquet de cigarettes. Lucky Strike. Mon petit plaisir secret. Mon petit plaisir malsain. Mon doux cancer. Celle qui fait que je consume ma vie au rythme d'une cigarette. Ce que j'adore ces trucs. Pas les idées clairs. Encore envie de me jetter du balcon. Dois prendre douche. Je m'y jette,un jet d'eau chaude puissant. Me brulant la peau. Ca ne me réveille pas,mais me voici propre comme un sou neuf. Je retourne dans ma chambre et m'habille. La fille dort toujours dans mon lit. Eve. C'est son nom. 117 ans,en fait 17. Pa vraiment humaine,c'est une succube. Une fille intelligente,jolie. Elle a tout pour elle. Mais elle a ratée le coche. Elle n'est qu'une démonesse à présent.A 14 ans, elle a fui de chez elle,car elle était enceinte. Au debut du XXième on aimait pas qu'on tombe enceintre sans mariage. Elle a vécu dans la rue. Elle a fini serveuse dans un bouge. C'était ça ou recycler du papier hygiénique en usine. Dans un bouge malfamé elle a fait des rencontres.Puis,elle a fait une fausse couche et a sombré dans des sales trucs. Des mauvaises rencontres. Elle a fréquenté une secte à l'époque, elle a participé à des sacrifices humain avant d'être elle même sacrifié. Elle revint en tant que succube et elle se nourrit d'energie sexuelle depuis un bail. Trois siècles plus tard, elle bave sur l'oreiller de mon lit. Petite débauchée désuette et au passé douloureux et au futur certainement bien pire. On compte des filles comme elles par dizaine. Tout ces pauvres âmes qui se perdent dans des cultes atroces et finissent par être pervertis et condamnés par une monotone immortalité ou l'enfer. Je l'ai rencontré hier dans un bar. On m'a mis sur sa piste. On m'a dis qu'elle saurait me trouver les champignons hallucinogènes qu'il me fallait. Elle m'en a vendu,on a fait la fête. On s'est torchés. Puis, je l'ai ramené chez moi. On a préparé les champignons hallucinogènes et pour me fair accéder au plan astral on a du avoir un rapport sexuel. J'ai du mettre une allumette pour éviter que le rapport ne me tue. Après ça je me suis baladé dans le plan astral sur les arcs en ciel de nos rêves. J'ai parlé à des versions alternatives de moi,dans le monde des rêves. J'ai rencontré d'autres moi dans leurs rêves à eux, j'ai cherché vérité, j'ai cherché des infos et j'ai cherché l'épée d'ébène. Et je sais où la trouver. On m'a adressé à un autre démon. Treshold. Et j'ai fais un bad trip,puis dodo.

Je prends mon petit déj. Tranquille.Je regarde les infos en me réveillant,je marche au ralenti. Je toussote. Mon petit déj? Surtout du café,noir sans sucre. Les infos? Ramassis de conneries triés sur le volet. Etant un agent du shield, j'ai accés à la véritable actualité et c'est pas ça...quand je vois tout ce qui est maquillé au quotidien, quand je pense à l'ombre du club des damnés,je frémis,je lles vois derrière chaque grand reportage...mais peu importe....Je preffère regarder ses contes de fées,là....version edulcoloré de la réalité. Quand je reviens dans ma chambre avec un plateau petit déjeuner pour la fille. Il n'y a plus personne. Elle a filé. Je regarde dans ma commode. Elle m'a piqué 300 petits billets. Surement pour une dose de coke...Ca l'aide à passer l'eternité plus vite... Chiée....quel con.Tant pis. J'ai assez de pognon comme ça.C'est pas la première à me faire le coup. Je me demande pourquoi je suis le seul agent du shield ou presque à brasser cette merde? A devoir fricotter avec l'ennemi pour me faire piquer mon fric. Pas grave j'en ai plein et à New York, des conquêtes d'un soir me font souvent le coup. Mais ça reste pénible. Quand je pense aux autres agents du shield et moi...C'est le fossé Moi les trips mystiques,magiques et dimensionnels les démons, la pêche à l'info, la couverture,l'assasinat. Et les autres,à se frotter contre l'hydra à tirer sans se poser de questions ou travaillant dossier après dossier et n'ayant pas à être sous une sale couverture pendant des mois...Mais bah....j'en ai rien à foutre au fond. C'était mon choix. Je suis dispensable pour eux,il ne craigne pas la magie....putainil devrait. On m'a collé dans un détachement spécial d'une personne bon sang....Peu importe, je preffère ce job. Et la guerre j'ai déjà donné. Je preffère ce genre de conflit. Ici au moins,je peux harponner de magnifiques succubes qui sont faites pour tenter. Dire qu'elle s'appelle,Eve....HA! J'appelle ma fille. Je prends des nouvelles,je l'écoute,essaye de la faire rire. Lui promets qu'on se reverra bientot. Que veut elle faire?Aucun problèmes. Je l'aime,je lui dis. Je lui dis qu'on ne sera pas séparé. Que papa trouvera un moyen de ne pas perdre la garde. Je lui dis encore que je l'aime. Elle part à l'école. Elle raccroche. Janis....


J'ai des gens à appeler. Je dois mettre la main sur Treshold. Treshold est un démone légendaire. Pouvoir? Oui. Il s'est tapé le fils de Lucifer qui l'a bardé de pouvoir. Super force. Elle est aussi forte que le puissant Thor à ce qu'il parait. Et Il gère de gros trafics de drogues,d'amulettes,d'humains pour les sacrifices,etc....Il fait aussi du trafic d'armes et d'objets. Le MI-13 a déjà fait affaire avec lui,sous le manteau. Il est très dur à contacté et personne ne s'est jamais mis en travers de son chemin. Je suis certain que lui seul peut m'avoir l'épée d'ébène. Si quelqu'un l'a,c'est bien lui. Cependant,le fait que je n'e l'ai jamais rencontré m'handicape. Il me faut une autre clope. Je passe mes coups de fils. A mes "amis". Tous ces dealers et junkies,ex agents, agents,politiciens, civils que j'ai rencontré lors de mon boulot. Après ça,j'appelle anges et démons pour qu'on me mette sur une piste. Tout ces gens me demandent de mes nouvelles,s'inquiètent pour moi. Anges, civils,junkies,agents,politiques,je leurs ai tous déjà sauver la vie. Et les démons s'amusent avec moi,point. Ils se préoccupent de moi, c'est gentil. Mais je dois garder distance.Car tot ou tard comme tout les autres je les étranglerais,les grillerais ou les jetterais dans une cage. Ou ils seront tués par mon camp adverse. On ne doit pas me cotoyer, agent du SHIELD,c'est hard. Pour ça que je suis camé jusqu'à la racine de mes cheveux.C'est la vie. C'est mon devoir,mon métier. Je suis né pour ça. Je vis pour ça.La mission.Je fais ce qu'il faut faire. Je passe la matinée au téléphone,j'essaye d'établir des contacts je demande si je pourrais être en relation avec Treshold. Je dis que j'aimerais acheter une partie de son stock. Je suis bredouille,je m'appuie alors sur les démons. Je leurs clame que je suis plus agent du MI 13 ni de quoique ce soit,mais je suis contrebandie et mercenaire à rpésent. Que je peux lui servir de revendeur,écouler ses stocks,que je peux aider Treshold pour le buusiness.Je ne parle pas de l'épée d'ébène. J'appelle Janis. La grande manitou de tout Londres. Elle sait tout sur tout. Elle m'aime,enfin d'un truc qui ressemble à de la passion en tout cas. J'en ai rien à cirer.Oui,je suis froid. Froid comme l'hiver. Et c'est pour cette raison que j'aime cette saison. Car en Hiver il n'y a pas que moi qui suis froid. Janis m'adresse à une fête mais elle veut que je passe à son appart avant. C'est non, mas nuit passé m'a vidé. Littéralement.Où la fête? Ce soir. Super. Parait que y aura un de ces intermédiaires. Je dois y aller. Je suis ravi. Je lui raccroche au nez. Je la rappellerais,on parlera du bon vieux temps où l'on servait à Black Air.

Un épais brouillard industriel englobe le paysage de ma fenêtre. Entre les batiments,que des brumes ocres de pollutions. Et dire que je voulais aérer.... Les reverbères forment des halos de lumières dans ces troubles formes. Ici, au 14 ème étage de cet immeuble de Downing Street (ouais,sacré quartier),je me sens mal. Il y a quelque chose de beau,d'éphémères dans ces lumières colorés nappé dans l'humidité atmosphérique. Une beauté incroyable,fragile....Du à la pollution. Beauté mortel. Il me faut un verre......encore un......jamais deux sans trois.

Je reçois un coup de fil. Une connaissance. Elle me dit qu'Ottis l'écartleeur l'a appelé (un démon) et qu'il lui a dit que j'avais de la marchandise. Je dis que oui. Que cherche t'elle? Une amulette de trance dit elle. Je lui dit que j'ai. Je lui revends l'amulette (équipement pourri du shield). Elle me vend son cul en échange. Odile etait une contact d'un culte de Baast qui m'a aidé, elle est accro à la magie sous toute ses formes. Elle se tourne vers la magie, car la vie réél ne l'interesse pas. Normal,à 19 ans elle a fait 7 fausses couches. Elle est maudite,ne peut avoir d'enfants. Sa mère était stérile et a fait un pacte avec un démon pour avoir une fille,qui serait aussi incapable d'avoir des enfants. Odile cherche à conjurer le sort,mais c'est impossible. Elle me vendait souvent des infos contre un rapport sexuel sans protection. Sachant qu'elle ne tomberait jamais enceinte,je m'y adonnais, avec une certaine honte. Elle a developpé une certaine névrose par rapport à son état. C'est triste.

On se rejoins dans une ruelle. On a un rapport sexuel au millieu de la crasse et des ordures. Sans amour,ni passion. Râles sauvages et dépit. Après on prend un café dans un petit bar. Je lui refile une bougie mystique gratos. Elle me remercie. Et elle parle. Encore....Encore....encore. J'en ai ras le bol. Elle et les autres.Ce boulot. Qu'est ce que je fous là alors que je vais perdre ma fille? Je ne peux me reposer sur personnes...alors que les autres.... Toujours à s'appuyer sur moi à demander mon aider. Comme si je pouvais tous les sauver. J'ai appris à les écouter sans être vraiment touché. Je lui recommande de nouveau de s'engager dans l'armée. Elle serait cadré,on lui donnerait une direction, on lui investirait une mission. Elle refuse. On se quitte au bout d'une rue. Il pleut. Vive Londres.

Je rentre chez moi. Roule un joint. Pas le courage de le fumer. Je démonte mon arme à feu. Socom personnalisé modèle de l'armée. Spécial à la section Black Air. Une arme parfaite dans son équilibre. Une autre clope. Deux autres verres. Toujours un mal qui me ronge l'estomac. Faut que je me rase. Alors je me rase. Je tape mes rapports d'agent et les envoie au QG. Je contact ma soeur Romanny. Elle est dans le nord de l'Afrique avec sa clique de foutus services secrets et une foutue armée. Il se demande comment le camp adverse a pu mettre la main sur des pareils armes. Essayant de repousser des hordes armées à la technologie de pointe. Robots,drones,soldats génétiquement modifiés ou avec armures de combats. Je me demande pourquoi L'angletterre est encore en conflit avec le Wakanda?Un vrai carnage. La moitié des des services secrets de la couronne sont sur place.Elle me dit qu'elle doit me laisser et que je dois plus l'appeler. Je la salue. Garce. Un autre verre. Faut que je tabasse un mec. Je me demande comment j'ai pas pu me coller une balle avant...ah si...Janis....Ma petite Janis.....qui me voit comme un héro...Mais les héros n'existe pas. J'ai la haine. Je pourrais....démonter un réseau de trafics d'âmes? Et merde,j'y vais.

Je sors. J'erre dans les rues sombres sous la pluie. Entre les immeubles, je rôde. Vaste batiments essayant de toucher le ciel. Dans les bas fonds de Londres, tu trouves ce que tu veux si tu sais où chercher. Je tarde pas à entrer dans un hangar où des ventes d'âmes piégés dans des cristaux ont lieux. Mon instinct m'a bien guidé. J'entre discrètement et va me planquer. Ouf aucun n'a de super sens. Ce sont des démons....ils sont nombreux.... Je n'écoute même pas la transaction. J'entre.Me fonds dans l'ombre. Je dois m'équiper. Pour ça, j'enfile des bagues enchantés que Mary m'a donné. Elles étaient à Yuri. Fondu dans l'argent et béni par de nobmreux cultes. Ces bagues rendront mes coups de poings rééls pour les démons. Ils me craindront physiquement. Et très vite je passe à l'assaut. Un combat. Pas même. Je saute au millieu de ces 20 démons. Leurs tombent dessus. Les griffes vols,le feu aussi,les ailes claquent. Certain ont des armes à feux. Comme quoi, les démons savent s'adapter. Ils tirent. Les balles d'or tracent autour de moi. Ricochent dans un éclair d'étincelle.Ils n'ont aucune chance. J'ai la colère pour moi. L'energie solaire qui me charge à bloc. Plutot que de lancer des lames à tout va,je canalise mon plasma pour booster mes capacités. Je vais plus vite,mes reflexes se font aiguisés, ma force double. Les balles vont au ralenti pour moi. Ils ne savent pas viser. Trop peur. Je ne dis pas un mot. Je me contente de foncer sur eux. J'utilise mes runes pour ceux qui essayent de s'enfuir. Ils tombent à terre. Les autres. Coup de poings sur le nez. Manchette sur la clavicule,os brisé. Brise les cotes avec mes coups de genou. Eclates des dents avec ma tête. Enfonce des thorax avec un coup de pieds.

C'est la guerre. Eux contre moi. Ils n'ont aucune chance. Bientot, la moitié agonisent sur le sol. Les autres gisent inconscients. 13 ou 14 morts. Temps utilisé 7 minutes 32. Purée....Ca faisait longtemps.....Ca faisait si longtemps.....Enfin u vrai combat,de l'action comme au temps du MI-13. Purée,ça me change de la passivité à New York. Je retrouve la guerre, humains contre démons. Ca me fait plaisir.....mais je ressens encore un vide en moi. Pourquoi fais je ça,déjà? L'ai je déjà su? Je me souviens d'un ami. Sean Cassidy,le père de Theresa. Il disait faire la guerre pour y mettre fin. Et moi? Je crois que je la fais car je ne sais rien faire d'autre.Il me faut un verre. La journée passe. J'ai de la chance, je démolis un minotaure en début d'après midi. C'est plus ce que c'était. Un peu de feu mystique grâce à un baton de dragon ramassé et c'était fini. Je récupère sa came. Amulettes,runes,grimoires. Interessant. Je dois voir mon contact ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Re: Retour à la maison.[solo]   Mar 26 Aoû - 16:15


[i]Je dois aller à la fête. Seconde douche. Je m'habille pour. J'enfile un imper,prends mon socom. Je suis sorti. J'arpente la rue. Je me rends à la bringue à pied. Sous le froid, la pluie.Je dégaine une clope. Je passe par les petites rues,prends mon temps. a pied.Ici,une salle odeur. Des bagnoles,des coups de feu. SDF,gens apeurés.Des gangs. Des flics passent. Londres n'est plus ce que c'était. Je suppose que l'afflux de démons de ces derniers jours doivent bien foutre la merde. Les gens d'ici doivent se poser des questions.Je ne les plains plus. J'avance. Caméras,,flics,partout. J'arrive à cette fête et je me demande ce que je fous là.

Ici je compte qu'il y a au moins 5 bouteilles d'alcool par tête.Je compte 2 pillules par personne. C'est beaucoup. Les gens dansent, beuglent et font semblant de s'aimer. Il y a des filles qui devaient être superbes il y a quelques heures. Et dire qu'il n'est même pas 16 h... Dans le fond j'entends des cris "Li-Bé-Ration- Du-secteur tibet". Trois bières,une vodka,un pastis,un whisky,une mansana,du champagne,du rhum et me voici avec eux en train de beugler. Je suis surpris de voir que je connais beaucoup de monde à cette fête. La lie de l'humanité.Démons,elfes,fées,orcs. Mais pas seulement. Quelques petites gens. Des travailleurs. Pas que des criminels ici. Une multitude d'adolescent nageant dans le péché.Sans doute tous ramenés par des cultes et des sectes. Il y en a des foules en Angleterre.Tout le monde est déjà bourré et je vais sur la piste de danse pour me défouler et trouver une demoiselle. J'en trouve une dont je ne connais même pas le nom,mais qu'importe puisque quelle se frotte sensuellement sur moi dans ce qui ressemble à une danse. Je me dis que ce soir,je vais tirer mon coup. Mais pourtant,je ne suis pas heureux. Il manque quelque chose. Quelque chose qui fait que je ne m'amuse pas. J'ai l'impression d'ête blasé....oui,sans doute. La fille, boit encore et encore. Au bout d'un moment, elle dit vouloir mourir et pleure au téléphone (elle appelle dieu sait qui). Quand j'essaye de lui ôter le téléphone,elle me hurle dessus. Je me demande comment elle s'appelle et si elle voudrait m'épouser.Peut être que je ne vais pas baiser ce soir. Je l'emmène dans une salle et la couche sur une banquette et la laisse dormir. Je passe les deux heures suivantes à faire pareil avec ceux que je connais,mes "amis" en fait mes ex-contacts de travails. Mais je dois leurs faire penser que je suis leurs amis.Ils me disent "t'es un bon gars,j'en connais peu comme toi" ou "t'es extraordinaire" ou "Bwaaaargh...ptiu...j'ai presque fini.....on est où? Oh attends...bwaaaaaargh"..... Je les surveille et les couche les uns après les autres après détour dehors ou aux chiottes pour la purge de leurs estomacs. L'agent XXI Wisdom du SHIELD est en train de déraper. Om est cette foutue Treshold?

Je retourne danser et faire la fête, mais je ne m'amuse plus et les 2 grammes d'alccol dans mon sang n'arrive pas à retirer ma lucidité. Je ne sais plus faire la fête. Je suis soul. Je devrais peut être me focaliser sur ma mission. Trouver le contact de Treshold. Et là,mes amis ivres me servent. Je pose des questions et ils répondent sans se demander pourquoi. Ils oublieront d'ici demain. Ils me disent que ce mec est déjà parti. Qu'il était là en début de soirée et qu'il a tout vendu en un clin d'oeil. Après quoi il serait parti.


Merde. une soirée pour rien. Au moins,je me serais vaguement amusé et j'aurais eu ma cuite. Pas celle espéré. J'ai plus envie de ramasser une fille,l'envie me passe.

Aux alentours, de 3h 30 je pars. Ce n'est que partie remise....Cela dit mon temps est compté,je dois rentré à NYC. Je pense boulot. Qu'il m'est difficile d'entretenir mon rôle. Pete Wisdom, le tueur,le mercenaire,le contrebandier,le voleur. Et de l'autre côté, l'agent XXI, menteur manipulateur et se sacrifiant. Boulot gratifiant...Peut être. Mais la fête,les feintes,mes mensonges,les relations commencent à changer de forme. Je mens à tout le monde,ne peut être franc avec personne et mes mensonges deviennent peu à peu la vérité. Je devins peu à peu Pete Wisdom le tueur du club des damnés..Sur cette pensée,je me dis que j'aurais du rester pour voir ce que j'aurais pu avoir comme drogue(comme si j'en avais pas assez). Ca m'aurait changé les idées. Je me mets alors à errer,dans les rues aussi glacé que mon esprit. Mes pensées étaient figés,mon esprit engourids par le froid. J'avais plutot envie de me changer sous un bus,mais même ça,ça ne m'amusait pas.

Machinalement,je sortis une cigarette et je la fourras dans mon bec. La rue était déserte, le seule bruit qui s'élevait était celui du vent qui soufflait. Un ou deux taxis passaient de temps à autre,un bus se faisait entendre lui aussi de temps en temps.La ville qui ne dort jamais,semblait être plongée dans le coma. Etrange....Je me sentais bien seul,soudain...plus que d'habitude je veux dire. Au bout d'un moment, je suis arrivé à hauteur d'un banc,sur lequel était assis une jeune femme,habillée de rouge.

Je me dis que si elle était le petit chaperon rouge,alors j'étais surement le grand méchant loup. Je ne la regarda pas disctinctement, et sans réféchir je m'asseya à côté d'elle sur un banc. L'esprit totalement vide, je m'étais incrusté. Pourquoi? Sais pas. Juste l'envie de m'assoir. Peut être de partager une solitude à deux. Ou peut être envie de faire connaissance. Peut être que je ne me voyais pas passer la nuit seul dans mon lit. ou alors j'étais fatigué...de tout.Peut être pas. Un silence passa, et une voiture aussi. Je dis à l'adresse de ma voisine:

-Bonsoir. Fraîche nuit,hein?

Quelques secondes passèrent avant que la jeune femme ne lève la tête et ne me réponde. Je sursauta presque tellement je fus surpris qu'elle me réponde. J'avais déjà presque omis que je lui avais parlé,tellement j'étais distrait ce soir là ou ivre. Ces deux yeux bleux se levèrent doucement,et quand ses yeux se posèrent sur moi, j'aurais juré que la température avait encore chuté. Les yeux de cette femme étaient d'un bleu magnifique, mais ils semblaient si vide, on avait l'impression de pouvoir tomber dedans. Je la regarda plus soigneusement,elle était fine,belle. Sa couleure de cheveux très sombres me faisait croire que c'était une teinture. Tandis qu'elle me répondait qu'en effet la nuit n'était pas chaude, ses lèvres se décollèrent lentement et émis des sons. Sa bouche avait quelque chose de sensuelle. Et un instant je me sentis bien bizarre. Assis,sur un banc dans une rue déserte et silencieuse, sous l'halo d'un reverbère,le froid me glaçant et parlant à une femme ....je ne trouve pas de mot pour la qualifier. Mais elle me semblait bien étrange.Décallé. Peut être que je la trouvais étrange d'être en robe si courte en plein hiver.On a beau être en avril,le froid du nord est encore bien là. Je ne sais pas, j'avais comme une sensation de déjà vu aussi, ou ce genre de pressentiment quand un merde va me tomber dessus. Son regard me glaça tellement que je n'avais pas l'envie d'essayer de savoir à quoi elle pensait de peur d'y trouver le néant total.

Je me trouvais ridicule d'être si destabilisé,ce regard n'avait rien d'aussi méchant. J'étais sans doute trop fatigué. Elle se présenta.Sarah. Elle dessinnait sur un calepin. Des vêtements,d'après ce que j'ai pu voir. Ses dessins étaient très originaux,extravagants dirais je. Je m'appreta à répondre, quand le vent souffla un grand coup, à tel point que mes cheveux se mirent à se plaquer sur le sommet de mon crane. J'eus un bref frisson et un léger sourire à l'intention de cette Sarah. Je me présenta à mon tour

-Pete Wisdom. Enchanté.Dîtes-moi...Sarah. Que faîtes vous à une heure pareil sur ce banc? Enfin...si c'est pas...indiscret.

Les mots sortaient tout seul de ma bouche. Je me demandais qui était cette fille. Faire une rencontre aussi banal était presque excitant pour moi. Ca me changeait de toute ces personnes se noyant dans l'infamie que je cotoyais. Je n'avais aucune relation en dehors du boulot. Ma vie était mon boulot. Peut être que j'allais faire connaisance avec cette fille Peut être que ce serait sympa. Je suis totalement ivre,je crois.

Le vent se remit à souffler violemment. D'un coup, les feuilles,les journaux et queques autre détritus furent projettés en l'air et reprirent leurs ballets. Se chassatn,se croisant, virevoltant. Mes cheveux et ceux de Sarah furent aussi balayés par le vent. Quelques volets claquèrent, des cages d'escaliers aussi. Quelque part à quelques rues de là, une echelle de secours se desserra en tombant. Elle martela un escalier de secours et provoquit un echo qui se répandit dans le silence de la nuit. Au loin, des chiens aboyèrent. Quelque part,non loin de là,un bébé pleurait. Mon interlocutrice me répondit, et le vent porta au loin la plupart de ses paroles. Le froid m'arracha un frisson. Le vent se calma.

C'est bête,je n'ai rien entendu de sa réponse. Le vent porta au loin ces paroles. Je lui demande de répéter. Elle me dit alors:


-On m'a dit que vous cherchiez à me contacter. On m'appelle aussi Treshold. J'espérais vous trouver ici.Alors vous....voulez faire affaire?

Là,je ne m'y attendais pas. Mais alors vraiment pas. Je pensais devoir redoubler d'effort pour entrer en contact avec elle ultérieurement. Mais apparament, non. Elle a du entendre par un de mes contacts que je cherchais à la joindre et la voici. Comment savait elle que je serais ici. ou même que je m'assierais là? Pourquoi parler ici. Il y a une caméra juste derrière nous. Mais non....les démons ne passent pas à l'écran...mais pourquoi faire une affaire en pleine rue? Partout. Il y a quelque chose qui m'echappe. Je dois rassembler mes neurones. Chasser l'alcool de mon organisme. Garder mon sang froid. Pourquoi me suis je assis là? Manipulation mentae ou hypnose depuis le début. Je glisse une main dans ma poche. Mon briquet...Briquet en or. L'or de ce briquet était jadis celui d'une couronne qu'on a fait fondre et remoulé. Il me sert de protection. J'active sa protection. Gadget magique,merci.


-C'est exact. On m'a dit que vous auriez un objet que je cherche. Et j'ai un stock d'objet et de grimoires à écouler. Je me suis dis que l'on pourrait faire affaire.

-Ce serait envisageable. J'aimerais beaucoup si....


-J'ai tout le matos necessaire,vous savez....

-Je ne voulais pas dire le contraire. Je sais ça.... J'aimerais beaucoup faire affaire avec vous si vous n'étiez pas un agent du SHIELD infiltré. Mr Wisdom, agent XXI. Traquant le club des damnés. Voyez vous,je travaille pour la branche anglaise du club des damnés. Je pense qu'il y a conflit d'interet. L'épée d'ébène sera donné au club de NYC.

-....

L'effroit. La stupeur. L'echine qui se glace de sueur froide. Les temps qui battent aussi vite que mon coeur. Tout me remonte,nausée, goût de vodka sur le palet. Collez moi un flingue sur la tête et évacuez moi ce mal de crâne. Pétez moi les genoux pour stopper ces tremblements.

-Pour qui me prenez vous? Je débarque ici,vous croyez que je ne me renseigne pas sur mes collègues potentiels. Mais voyons....Cela fait deux jours que vous faites courir le bruit que vous voulez travailler pour moi. J'ai eu de très bon échos de vous. Un mec fiable. Mais on ne sait rien de vous avant depuis deux ans et votre départ à New York. Alors j'ai envoyé une de mes subalternes. Eve....Elle vous a plu,non? Vous pensiez quoi? Qu'elle n'avait pris que votre argent,c'était une feinte.Mais vous deviez être trop stone pur vous en apercevoir. Ce matin,elle a fouillé partout. Et a piraté votre ordinateur. Elle a trouvé que vous étiez un agent du SHIELD. Elle a vu vos rapports. Elle est parti sur le champ. En contactant des taupes au SHIELD j'ai découvert qui vous étiez rèèllement. l'agent XXI. Ex de Black Air,MI 6,MI-5 et MI-13. Ancien de l'armée aussi.Et vous êtes un grand tueur. Intriguant. Je suis ici pour vous tuer,en personne,à dire vrai.

-J'avoue que je me suis fait avoir. Votre procédé était élémentaire et simple en plus. Honte à moi.

-Vous allez résister?

-....

- Je suis extrèmement puissante. Le SHIELD ou tout les super héros n'ont jamais mis la main sur moi et lors de nos altercations j'ai toujours survécu aisément. Je suis trop fort pour vous. Pour tout le monde. En tout point. C'est pour ça que j'ai été choisi pour étendre le réseau d'âmes de d'artefacts ici. J'ai déjà vaincu des dieux,demis dieux et héros,mené des batailles et les ai gagnés avec intelligence et puissance il y a des siècles. Vous le savez. Vous n'avez aucune chance. Laissez vous aller.

-Vous ne voulez pas qu'on fasse l'amour avant la guerre?

-Ce serait avec plaisir. La petite Eve m'a parlé de vous. Mais je ne mélange pas plaisir et travail comme vous et c'est ce qui a causé votre perte. Détendez vous.

Me laisser tuer.....j'ai déjà eu ce choix un milliard de fois. J'aurais adoré. Vraiment. Ca me tente,je souris presque. Quitter ce monde amorphe et pervers. Ne plus avoir de questions. Ne plus avoir à nager à contre courant ne plus voir ce qu'on a construit se désagréger. C'est tentant,mais j'ai dis à ma fille qu'on se verrait bientot.

-Faites vites alors.
-Et moi qui pensiez que nous allions nous battre.
-Passons ces enfantillages.




Dernière édition par Pete Wisdom le Mar 26 Aoû - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Re: Retour à la maison.[solo]   Mar 26 Aoû - 16:15

Elle pose ses mains sur mes temps. Mains douces. Pour une démone, elle n'a pas l'air de quelqu'un de si horrible.Elle pense m'avoir. Elle va m'écrabouiller la tête. les méchants vont gagner. Hélas, c'est la guerre et dans la guerre il n'y a ni gentils ou méchants,il n'y a que des ennemis. Hélas, je la feinte. Je ne me laisserais pas faire. Ses mains sur mes tempes. Je sors une lame solaire et lui griffe l'épine dorsal,la paralysant. Sur une bague de ma main droite, lui un joyau rouge. Un joyau de feu mystique pris sur le minotaure. Toute flamme que j'ai en main se tranforme en brasier mystique. Elle est paralysé. Elle pourra se régénérer. Mais ma flamme est maintenu. Ca sera pas pour le moment.

- Non,on ne se battra pas. C'est très simple. Je viens de te sectionner la colonne. Tu ne ressens plus rien de la tête à la nuque. Tu ne bouges plus et tu es à moi. Je t'ai laissé m'approcher pour te feinter. Petite sotte,j'étais préparé. Je ne comptais pas faire un échange. Je comptais te voler l'épée d'ébène. j'ai pas le came pour un échange,pauvre conne.Je peux te tuer si je veux. Te réduire en cendre et les jetter dans l'océan et tu ne pourras pas reussuciter. Allez. Tu vas tout me dire. Pour qui tu travailles, où est Eve,qui d'autres sait pour mon job. Dis moi tout. Vas y. Et ne crie pas.

-C.....crève....ordure.

-Ok. Je vais faire simple. Je vais te laisser te régénerer et te couper des tendons pour que tu ne puisses plus bouger,comme ça tu ressentiras la douleur.

-Va...chier....la douleur....est mon quotidien....Va...Chier....
-Ok. Tant pis....pourquoi toujours finir dans le scato...alalala. Bon....Ce fut un plaisir.

Je sectionne complètement la colonne. Et voici ses nerfs désactivés. Le courant ne passe plus,fini les signaux nerveux. Elle ne bougera plus pendant un moment. La suite est simple. Je l'emmène avec moi et la ramène dans un endroit sûr,à l'abri des regards. Les caméras ont surement tout filmés. Pas grave, sur les images on ne doit voir qu'un type qui cause tout seul.

Pour ne pas attirer l'attention je la porte à bras le corps comme si je tenais quelqu'un de ivre. Une fois dans une impasse sombre (sans sdf) j'appelle Black Air,j'ai besoin d'eux. 5 minutes après Romany est déjà là,ma télépathe fait maison. Elle gromelle qu'elle a du se téléporter du wakanda jusque là,etc....Mais elle retrouve vite sa conscience professionnel.Je lui laisse ma prise et lui demande de fouiller son esprit puis de me taper un rapport,qu'elle enverra au shield. Je lui dis aussi de remonter jusqu'à tout les artefacts qu'elle trouvera et de donner le tout au shield. Si elle trouve l'épée d'ébène,elle doit la laisser dans mon ancien apart. Une fois l'affaire règlé, elle part avec ses collègues. C'est à peine si ils m'ont parlés. Je ne suis pas très apprécié parmi eux. Je suis un peu en marge des héros de l'avant garde de la couronne.Je l'ai toujours été. Peut être est ce parce que je ne me force jamais à dire oui quand on me demande si ça va, peut être parce que je dis ce que je pense et que je ne me force pas à avoir un sourire idiot 24h sur 24. Possible. On a bossé enemble mais ils saveient tous que j'étais pas quelqu'un de bien. pas grave,je m'assume.

Eux,ils se prennent pour des types vertueux, pur aux bonnes intentions. Ils croient que la guerre, leurs missions sont des actes faisant avancer la société. Mais c'est du n'importe quoi. Ils sont là parce qu'ils ont voulus le pouvoir,a gr attitude,les secrets de l'histoire et parce qu'ils ont vu trop de James Bond. Ils pensent sauver le monde en manipulant le tout et en tuant ceux qu'il faut. Les services secrets....Ce sont des soldats,pas des héros. Et ils sont remplaçables. Moi aussi. Mais je ne me fais pas d'illusions moi. Je suis entré dans l'armée...pourquoi? Pour ne pas participer au lavage de cerveaux des masses. Parce que je ne voulais pas que toute mes journées se ressemblent. Parce que....personne ne s'attendait à ce que je choisisse cette voie. On me voyait déjà prof de français ou écrivain underground. Je suppose que j'ai rejoins l'armée pour faire un bras d'honneur à mes parents et parce que ça me semblait vaguement excitant.Je suis devenu soldat, j'ai oublié mon humanité mon amour propre pour être une machine de guerre. Faire la guerre? C'est quoi? C'est se battre pour les interets de ceux qui dirigent les guerres. Voilà,tout. Je ne suis pas un héros. Je ne suis personne. Pas un mari,un amant,un ami,un père,un allié,un fils pas même Pete Wisdom ou encore l'agent XXI ou autre chose. Je ne suis pas même une ombre. Juste un soldat. Un soldat perdu dans une légion entière. Et ce n'est pas la pire chose qui puise m'arriver. La pire chose qui puisse m'arriver c'est que je sois une arme consciente. Pensante. Et cette conscience, cette humanité qui me crée mélancolie et incompréhension je la noie dans le travail,la violence, l'alcool et la drogue. La seule chose qui fait de moi un humain,c'est Janis. Et je sais que je vais perdre la garde.

Dans quel monde vit on? Un monde où des anxyolitiques sont mis dans l'eau du robinet. Où tout le monde doit prendre des anti depresseurs. Pour enterrer la clairvoyance. Ne reflechissais plus; les damnés le font pour vous. Je me demande quel monde c'était....avant.....oui,je me demande....On met des pesticides partout,on pollue,on vend,vend,vend. On pille la planète et les gens,on fait des pubs à 200 000 dollars pour du dentifrice alros que des gosses meurent de faim.On fait la guerre pour des matériaux. Et moi je maintiens ça et j'évite que certains commes le club des damnés ne créent l'apocalypse. Merde je devrais me pieuter....Quel con....comment ai je pu foirer à ce point là? La petite Eve. Probablement que demain, Eve sera capturé et sondé télépathiquement puis tué. Tout ceux à qui elle aura révélé mon statut seront exécutés. Et je serais sauf. J'espère. Faudra que je remercie les services anglais de leurs coopérations. Mais ils avaient des dettes envers moi. Tous....[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à la maison.[solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à la maison.[solo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EPVI : LE RETOUR DU JEDI - HAN SOLO CARBONITE
» [Texte court] - Retour à la maison - Elaïne - G
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)
» Bon retour permis nous..
» De retour à la maison [PV Zella]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Marvel Universe :: Les autres continents :: Les autres continents :: L'Europe :: Royaume-Uni-
Sauter vers: