New Marvel Universe

Un nouvel univers marvel s'offre à vous, venez vite nous rejoindre!!! Pour votre plaisir, le forum est actuellement en restructuration. L'action prend toute sa mesure... C'est le moment idéal pour nous rejoindre !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Watchmen : l'adaptation au cinéma

Aller en bas 
AuteurMessage
Spider-Girl
New York est ma toile
avatar

Féminin
Nombre de messages : 242

Fiche d'Identité
A.k.a: Matty May Parker
Pouvoirs: Pas dure à deviner...
Aspiration: S'amuser!

MessageSujet: Re: Watchmen : l'adaptation au cinéma   Jeu 5 Mar - 0:46

Moi qui me demandais justement si je devais aller le voir...

Sinon bon retour. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skourge
Ne m'appelez pas Bucky!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 307

Fiche d'Identité
A.k.a: James Buchanan Barnes
Pouvoirs: Facteur guérisseur, greffes d'adamantium
Aspiration: Continuer à pratiquer son activité compulsive : le meurtre

MessageSujet: Re: Watchmen : l'adaptation au cinéma   Jeu 5 Mar - 1:09

Spider-Girl a écrit:
Moi qui me demandais justement si je devais aller le voir...

Sinon bon retour. Wink
Le simple fait d'hésiter est un sacrilège. study

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia
Contact Interdit
avatar

Féminin
Nombre de messages : 236

Fiche d'Identité
A.k.a: Anna-marie Raven
Pouvoirs: Absobtion de l'essence vitale et des pouvoir des autres mutants, et des gens ordinaires aussi. Elle eput aussi absorber temporairement la conscience d'une autre personne si le contact est assez long.
Aspiration: Retrouver le responsable de la mort de ses parents, et se venger des humains en général...

MessageSujet: Re: Watchmen : l'adaptation au cinéma   Jeu 5 Mar - 1:13

Je n'aurais sut mieux dire, Skourge^^

J'ai déjà planifié ma journée de samedi prochain en tout cas XD

Bon retour, Calvin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://superman-manofsteel.forumpro.fr/index.htm
Civilian Electricity
l'anti-captain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45

Fiche d'Identité
A.k.a: Courtney Ross (chut, c'est un secret).
Pouvoirs: Panoplie d’accessoires simulant des « pouvoirs surhumains » = certaine invincibilité, force supérieure, vole, un certain contrôle sur l’électricité et les machines. Il est aussi accompagné de Mastermind, une intelligence artificielle qui l'aide pour les stratégies et les recherches.
Aspiration: Voler.

MessageSujet: Re: Watchmen : l'adaptation au cinéma   Jeu 5 Mar - 1:16

Skourge a écrit:
Spider-Girl a écrit:
Moi qui me demandais justement si je devais aller le voir...

Sinon bon retour. Wink
Le simple fait d'hésiter est un sacrilège. study
Le simple fait de vouloir le voir est aussi un sacrilège selon une branche radicale de l'église de Moore.

Welcome Back sinon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Re: Watchmen : l'adaptation au cinéma   Jeu 5 Mar - 15:44

Franchment, faut pas hésiter une seule seconde. Si vous n'avez pas lu le comics, il est abordable. Et si vous aimez le comics,vous allez adorer. A moins d'être un taré de fan boy hardcore ou un costard cravate intégriste pompeux. Il est excellent watchmen, je retourne le voir samedi en famille, puis mercredi avec une amie. C'est un peu le star wars de ma génération,quoi XD

Sinon merci pour les "bon retour". C'est sympa, bien que je ne sois parti que quelques jours^^ Bon,j'ai du post à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civilian Electricity
l'anti-captain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45

Fiche d'Identité
A.k.a: Courtney Ross (chut, c'est un secret).
Pouvoirs: Panoplie d’accessoires simulant des « pouvoirs surhumains » = certaine invincibilité, force supérieure, vole, un certain contrôle sur l’électricité et les machines. Il est aussi accompagné de Mastermind, une intelligence artificielle qui l'aide pour les stratégies et les recherches.
Aspiration: Voler.

MessageSujet: Re: Watchmen : l'adaptation au cinéma   Jeu 5 Mar - 18:18

Je suis un fanboy hardcore de Excalibur et Captain Britain et de Digimon Smile et je porte une cravate pour noël et le jour de l'an, minke, je suis foutus.
Sérieux, au vu des BA, des déclarations de Snyder (qui aime faire joujou avec le slowmotion et qui a commis 300) et des affiches j'en attends absolument rien sauf une grosse bouse, après je peux être agréablement surpris, je suis pas borné.

Sinon http://www.newgrounds.com/portal/view/485797 si le film est à moitié aussi bien réussis que cet anim', je suis content.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civilian Electricity
l'anti-captain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45

Fiche d'Identité
A.k.a: Courtney Ross (chut, c'est un secret).
Pouvoirs: Panoplie d’accessoires simulant des « pouvoirs surhumains » = certaine invincibilité, force supérieure, vole, un certain contrôle sur l’électricité et les machines. Il est aussi accompagné de Mastermind, une intelligence artificielle qui l'aide pour les stratégies et les recherches.
Aspiration: Voler.

MessageSujet: Re: Watchmen : l'adaptation au cinéma   Dim 8 Mar - 18:01

Bon bah, je vais me faire tuer mais voici ma critique : loupé !
Et en entier : http://magnange.over-blog.com/article-28783364.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad Knight
Chevalier Savant


Masculin
Nombre de messages : 25

MessageSujet: Re: Watchmen : l'adaptation au cinéma   Mer 11 Mar - 16:10

Moi non plus mais vu qu'aucun n'est ouvert, je place ça aussi ici.

J'ai vu ce film hier avec ma copine, qui a lu Watchmen ces derniers jours et a aimé sans trop autant révolutionnaire que moi. Bilan : elle trouve ça "tout pourri", moi moins. Very Happy
Honnêtement, ce n'est pas un bon film : ralentis inutiles, scènes de combats inutiles, excès de violence et de gore inutile, survol de plusieurs personnages et/ou motivations sans parler d'une utilisation de musique très rigolote (Lüftballons et Hallelujah sont subliment placées n'importe comment) et de quelques choix déplaisants. Mais pas non plus un mauvais film car je n'ai pas vu les 2h45 passer, les acteurs s'en sortent bien (mention spéciale à Rorschach, au Comédien, au Hibou en Dreiberg) dans leurs rôles (sauf Ozymandias mais c'était prévisible) et beaucoup de choses font plaisir au fan.

Après, au niveau adaptation, c'est pour moi la preuve que c'était bel et bien inadaptable car ça ne passe pas bien. Je ne comprends pas comment les gens qui ne connaissent pas avoir ont pu piger quelque chose aux différents éléments survolés, et surtout je trouve plusieurs choix de Snyder soit inutiles, soit trop éloignés de l'esprit de l'oeuvre.
En gros, ça passe très bien quand Snyder copie/colle la BD à l'écran, beaucoup moins quand lui et son équipe essayent de faire quelque chose par eux-mêmes.

C'est moins pire que je ne pensais (et Snyder avance quelques bonnes choses, aussi, essentiellement dans le générique trop long) mais c'est très décevant par endroits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Re: Watchmen : l'adaptation au cinéma   Jeu 12 Mar - 15:43

Nan,personnellement,j'ai bien aimé. Les ralentis? Tout le monde tique dessus, tout le monde critique tellement les ralentis de snyder, queje trouve ça exagéré, oui y a quelques ralentis et si on tique pas dessus à chaque fois, je dis que ça passe très largement. Vous savez, c'est comme si on vous faisez goûter un fromage en vous disant trente fois "gaffe ce sera salé" et forcémment, le premier truc que vous chercherez à sentir en goutant, ce sera le salé. Franchement, si on le recherche pas en faisant "ah tiens, en voilà...ah un autre"...Ca passe comme une lettre à la poste, et c'est quand même moins lourd que dans 300. Dans 300,oui c'est relou, mais là je trouve que ça passe.

Ensuite,l'utilisation des musiques. J'avoue que des fois,c'est super décalé, the sound of silence pour l'enterrement du comédien, j'ai trouvé, idem pour le hallelujah et la scène un peu lourde. Parce que dans le comics, Laury et Dan qui couche dans le vaisseau, avec le lance-flammes qui se met en marche et tout, c'est symbolique, ils s'embrasent, la flamme de la passion, tout ce que tu veux. Dans le film, c'ets symbolique genre il crache son jus....bon.... Ca c'est la scène qui est pas trop passé pour moi,mais bon. Sinon, j'ai aimé les musiques. La musique de la mort du comédien, celle du générique, l'utilisation d'hendrix vers la fin, j'ai adoré. Que des musiques pré 1985 et qui donnent un rythme...Différent. C'est franchement mieux que d'entendre des thèmes qui ressemblent tous ou ce genre de choses. Si la musique est pas toujours top, il y a des fois où ça frise le génie selon moi.

Ensuite, la violence, bon...quand on compare avec le comics, ça fait bizarre. Ce qui m'a fait drôle, c'est rorsarch qui pète la geule à des flics une fois qu'il a sauté de deux étages, alors que dans la bd il se vautre... Mais bon, ça met un petit coup de fouet quand même et j'ai rien eu contre. Ensuite, si on est dans l'optique, ouais mais ces mecs ont pas de pouvoirs....Ben regardons ce que fait DD sans pouvoir physique particulier... J'ai pas trouvé ça trop exagérer,ni rien. Et puis zut, ozy est capable d'arrêter des balles en plein vol, pourquoi les autres sauraient pas faire deux-trois trucs aussi? Les scènes de combat, j'ai pas tiqué dessus non plus. La violence, ensuite je la trouve dans le ton de l'oeuvre. Qui selon moi est plus explicite et moins 5ème degré que la bd. Plus aisé pour le spectateur. Et dans le genre il faut faire du mal pour faire le bien, ou dans le genre on est tous que des créatures violentes et paumés au fond, j'ai trouvé que la violence s'y accordait parfaitement bien.

Puis, pour revenir à cette histoire de 30 ème degré, je veux dire par là que toute les analyses de watchemen sont quand même moins difficile à décortiquer dans le film, sans pour autant être changé. J'y suis allé avec des amis, on était près d'une dizaine et il n'y avait que mon meilleur ami qui avait lu le GN. Et pourtant,tout le monde a adoré, y a eu quelques questions genre, sur bubastis et le masque de rorsarch mais le reste semblait limpide et on a parlé du film et de ce qu'il véhiculait pendant 1 petite heure et demie quand même. C'était sympa de pouvoir parler à des néophytes d'une oeuvre incontournable que je connais bien, juste après un petit film bien réussi.

Ensuite, le film emprunte des raccourcis, au niveau de l'intrigue et parfois des détails sont flous....Enfin pour celui qui a lu watchemen j'imagine, on se dit tiens il manque ça, ou tiens il a pas expliqué ça. Mais dans l'oeuvre c'est du détail (pas ininteressant,mais détails) que le spectateur lambda ne va pas faire attention. J'ai trouvé qu'il prenait vraiment de petits raccourcis, qui ne charcutaient pas et se justifiaient. Ca ne m'a là aussi pas posé de problèmes.

Franchement, j'ai bien aimé. Je le trouve très fidèle et je le mets dans mon top 10.

En revanche, le truc qui me fait marrer, c'est que depuis six mois, on nous dit que le film aura trop de ralentis, trop de violence, qu'il manquerait des trucs. Alors que personne avait le film et maintenant que le film est sorti, on nous dit que y a trop de ralentis, trop de violence et qu'il manque des détails. + la musique qui pose problème.

Moi,perso je pense qu'à force de critiquer l'oeuvre avant sa sortie, on a tous été persuadés que ces défauts étaient énormes et on les a grossis. Perso, j'essaye d'être plus neutre que ça, et je trouve les critiques exagérés. Je pense que les gens ont trop tiqués sur le bourrage de cranes fait depuis un moment. En revanche, là où je suis d'accord c'est la musique, mais ça on en parlait pas y a six mois bizarrement. Watchmen a quelques défauts oui, mais faut pas les éxagérer non plus,quoi.

Ensuite, voilà c'est mon opinion général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad Knight
Chevalier Savant


Masculin
Nombre de messages : 25

MessageSujet: Re: Watchmen : l'adaptation au cinéma   Jeu 12 Mar - 21:45

Ce n'est pas parce que des gens pointaient des défauts dans la bande annonce que, s'ils se retrouvent dans le films, ces mêmes gens ont jugé le film avant de l'avoir vu ; j'avais prédis au vu de la bande annonce un film aux ralentis superflus et à la violence exacerbée du fait de l'ambiance actuelle du cinéma hollywoodien et à fortiori celui des super-héros, ça a été le cas.
Le gros point de Watchmen, c'était de voir des gens normaux, à peine plus entraînés que la moyenne, "combattre le crime" mais surtout réaliser leurs fantasmes et psychoses. Et c'était tout le point de les opposer à un Dieu vivant, un être divin et à côté un homme se croyant supérieur pour voir la différence de l'Humanité, son pathétisme (Hibou/Silhouette) et sa rage (Rorschach). En faire des combattants de Mortal Kombat tuant sans vergogne et sans hésitation, ça casse le côté naïf, terre à terre et paumés des personnages de Laurie & Dan. On passe de deux paumés qui ont fait ça par tradition familiale pour l'une et par envie d'évasion/de réaliser ses rêves pour l'autre, qui se sont rangés mais qui sont en "manque" car ils ont goûté à leurs fantasmes et en rêvent, à des "super-héros" entraînés au top, super-forts, super-agiles...supers, quoi. Sauf que dans la BD, tout le truc était de montrer qu'ils n'étaient pas supers, juste humains.

De même, ce que tu considères comme détails n'en sont pas, pour moi. Watchmen est une oeuvre construire où tout compte ; tout le drame de la fin est bel et bien de voir New York détruit et ses êtres annihilés pour "sauver l'Humanité d'elle-même", de sa destruction par elle-même ALORS MÊME qu'à ce moment-là des représentants de l'Humanité de "castes" différentes retrouvaient leur humanité et leurs valeurs. C'est là tout le drame, et de n'avoir pas présenté ôte cet aspect terrible, comme l'ajout du Hibou lors de la mort de Rorschach ou sa "morale" à la fin dans le film.
Dans la BD, Laurie & Dan acceptent car "ils ne sont qu'humains, ils ne peuvent pas décider face à ça" : c'est tout le pathétisme de l'Humanité, toute son émotion et toute son "gris". De faire de Dan un être moins "gris" et plus proche de Rorschach change le message de Moore. Moore a voulu dire que cette fin annonce "la fin par tous les moyens", le règne du gris par l'entremise de la survie de Laurie & Dan, des représentants du gris ; et la mort de Rorschach, seul représentant de la Dissociation, démontre ça.
Avoir montré le contraire ou avoir troublé ça, c'est déjà une faute aussi.

Après, je ne dis pas que le film est mauvais...mais il n'est pas bon non plus. Ca a été adapté avec coeur, du mieux que Snyder pouvait, mais ça passe à côté de beaucoup de choses qui auraient pu/dû être dans le film s'il n'y avait pas eu des retouches inutiles.

EDIT : et y a encore l'histoire de l'image de fin, que Snyder survole monstrueusement mal : en choisissant, en ne laissant pas le suspense, en le brisant en faisant entendre la voix de Rorschach (ce qui indique que tout va se savoir), il va trop loin. Moore a eu l'intelligence de laisser le lecteur sur une hésitation, preuve qu'une utopie bâtie sur le sang, malgré la paix qu'elle amène, est faite sur des bases non solides qui peuvent la faire écrouler à tout moment à cause de ce sang. Ruiner ce suspense, ça n'a rien apporté et c'est très bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civilian Electricity
l'anti-captain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45

Fiche d'Identité
A.k.a: Courtney Ross (chut, c'est un secret).
Pouvoirs: Panoplie d’accessoires simulant des « pouvoirs surhumains » = certaine invincibilité, force supérieure, vole, un certain contrôle sur l’électricité et les machines. Il est aussi accompagné de Mastermind, une intelligence artificielle qui l'aide pour les stratégies et les recherches.
Aspiration: Voler.

MessageSujet: Re: Watchmen : l'adaptation au cinéma   Ven 13 Mar - 19:36

Perso, pour l'a priori (bourrage de crânes tout ça) je ne l'ai pas eu en allant voir le film.
Sinon, je suis pas totalement d'accord avec Mad, j'ai trouvé que quand Snyder se donnait un peu de liberté, il y avait des bons trucs (bon à 80% massacrés mais ya quand même le générique) alors que quand ça collait trop à la bd, perso, ça devenait assez indigeste. Surtout car il colle trop à l'œuvre en introduisant 3 tonnes de détails qui sans la partie élagué de l'œuvre (l'élagage étant nécessaire dans tout adaptation cinématographique) sont incompréhensibles. Et j'ai trouvé qu'au lieu d'être à ce point obsédés par ces détails lourdingues et ces slowmo (je supporte pas le slowmo snyderien, c'est viscéral ^^) il aurait pu un peu mieux caractériser ses personnages ou réduire la durée du film (à 1h30, j'en avais marre).
Citation :

Et puis zut, ozy est capable d'arrêter des balles en plein vol, pourquoi les autres sauraient pas faire deux-trois trucs aussi?
Parce qu'Ozymandias est le surhomme créé sans explosion atomique ou araignée radioactif (c'est à dire par lui-même).

Sinon rien à voir mais Watchmen est une BD pas un roman graphique (terme inventé par les pompeux et utilisé pour justifier des prix exorbitants).

Sinon re-rien à voir, j'ai bien aimé l'idée de changement de fin même si faut pas y réfléchir trop longtemps sous peine de changer d'avis.

Re-re-rien à voir mais même si le torchon d'extrême droite publie le journal du sociopathe Rorschach pas sûr que ça fasse sauter les bases de la société made in Veidt.

Sinon d'accord pour le hibou (avec mad).

Sinon kdo

Lu et très marrant sur le flim ! lol!


Dernière édition par Civilian Electricity le Ven 13 Mar - 20:24, édité 1 fois (Raison : Manquait une négation)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad Knight
Chevalier Savant


Masculin
Nombre de messages : 25

MessageSujet: Re: Watchmen : l'adaptation au cinéma   Ven 13 Mar - 20:38

Si même un petit journal comme ça balance l'info, certains l'entendront, se poseront des questions sur un éventuel complot et la société sera parasytée de l'intérieur - les gens. Et même, si une telle info est balancée, on voudra prouver qu'ils ont tort en amenant des preuves, et ça peut mal tourner alors.
C'est un risque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civilian Electricity
l'anti-captain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45

Fiche d'Identité
A.k.a: Courtney Ross (chut, c'est un secret).
Pouvoirs: Panoplie d’accessoires simulant des « pouvoirs surhumains » = certaine invincibilité, force supérieure, vole, un certain contrôle sur l’électricité et les machines. Il est aussi accompagné de Mastermind, une intelligence artificielle qui l'aide pour les stratégies et les recherches.
Aspiration: Voler.

MessageSujet: Re: Watchmen : l'adaptation au cinéma   Sam 14 Mar - 0:26

C'est vrai que Ozy, quand il parle de Ror, il dit "peut-être va-t-il tout gâcher..." +ou -.
C'est vrai que le journal (j'avais d'ailleurs trouvé ça marrant à l'époque) prêt à diffuser un article "le fluor rend pd" est plus souvent plus proche de la vérité dans la BD que le très crédible Nova Express. C'est ça aussi le truc, quand le Nova accuse Big Blue de donner le cancer paf ! tout le monde le croit mais quand le New Frontiersman parle de troublantes disparitions et d'un complot contre Big Blue, tout le monde s'en fout... ou presque. C'est pour ça que "Ah bien... Ce sera vraisemblablement de peu de conséquences. Comme témoin à charge, Rorschach est loin d'être... comment le formuler... 'sans tâches' et pourtant... pourtant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Watchmen : l'adaptation au cinéma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Watchmen : l'adaptation au cinéma
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Officiel: la prochaine adaptation au cinéma
» In Secret (2013) : l'adaptation ciné de Thérése Raquin
» Adaptation au cinéma: Room
» Arto Paasilinna (Finlande)
» Othello d'Oliver Parker version 1995

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Marvel Universe :: Salon de Détente :: Salon de Bavardage-
Sauter vers: