New Marvel Universe

Un nouvel univers marvel s'offre à vous, venez vite nous rejoindre!!! Pour votre plaisir, le forum est actuellement en restructuration. L'action prend toute sa mesure... C'est le moment idéal pour nous rejoindre !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]

Aller en bas 
AuteurMessage
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Ven 22 Aoû - 14:53

1 er avril 2007
Plongée en gros plan dans le dos d'un bos british à l'air agacé. Déambulant dans les couloirs de Macy's. Gros plan sur le visage de Wisdom. Voix off,narration première personne du protagoniste.Monologue intérieur.


Joyeux anniversaire,Pete. Un an de plus. Fier de faire un pas de plus vers la tombe.J'attentes cette glaciale étreinte et les chauds tourments eternels qui me feront revivre tout mes crimes. L'enfer me plaira. Ma vie est un enfer, et pavé de bonnes intentions bien sûr. La mort m'attend. Surement avec impatience. Elle doit m'en vouloir de lui avoir botter le cul en 1996 lors d'une mission dans les limbes. Elle doit aussi m'en vouloir de tout les rateaux que je lui ai mis. Les baisers et étreintes de dame mort je les ai si longtemps repoussé. Bon,y a bien en 2004 que j'ai accepté de lui rouler un patin,mais je me suis barré après. Enfin on m'a ressucité,quoi. 28 ans. Bientot les 30 fatidiques,oh my god. Bah qu'importe mon âge dans le métier que je fais. Je peux me faire zigouiller d'une minute à l'autre. Et si c'est pas mon job qui aura ma peau ce sera la clope ou une ex copine aigrie (et là y en a un paquet que je pourrais citer). Cela dit,ça fait toujours chié, de prendre un an de plus. Les annivs c'est sympa pour la teuf,les amis et les cadeaux. Sauf que là,je suis seul. Ma fille est reparti en Irlande hier. Et je me retrouve ainsi comme une merde à errer dans un centre commercial à la con dans ce pays à la con où je peux pas fumer à l'intérieur.

Happy Birthday,Pete. J'ai essayé de me suicider du pont Georges Washington ce matin. Mais un con, m'a attrapé avant que je saute. Il m'a fait passé par dessus la rambarde tellement fort et vite, que j'ai failli me péter le coccyx en touchant le sol. Purée,si on peut même plus se suicider....Foutu vie. Quoi? Oui,le héros a encore essayer de se suicider. C'est comme ça,c'est périodique chez moi. J'étais triste de prendre un an,je me dégoutais, ma fille était parti et j'étais seul dans un boulot à la con: sauver le monde et le maintenir en état. Alors ouais, j'ai essayé de me jetter. Mais j'ai eu un instant d'hésitation avant de sauter. Parce que j'étais pas sûr qu'en tombant dans la flotte je crèverais. Et ça a été le temps de trop. Un mec est sorti de sa caisse m'a aggripé et "écarter du danger". C'était un vieux. IL a voulu me parler et tout et il m'a emmené à l'hopital (et j'y suis pas entré) et y a cette phrase immortelle qu'il m'a sorti avant de se tirer "Profitez de votre jeunesse jeune homme,parce qu'après c'est pire".

Ouais,bon anniv. Chié. J'ai décidé de m'acheter un nouveau costard. Après tout,j'ai plus que les moyens. Je suis plein aux as autant en profiter. Le club des damnés paye bien, le SHIELD aussi. Quand je me dis que j'ai 28 ans et que je me sais que la seule chose bien que j'ai faite dans ma vie c'est ma fille,Janis. Ca fait bizarre. Oui,ok j'ai sauvé la vie de milliards de trouducs un paquet de fois. Mais sauver le monde et l'améliorer c'est deux trucs différents. Si la Terre est rongé par un cancer, à quoi bon stabiliser le patient si tout va empirer en tirant sur la longeur.

J'achète un costume blanc et une chemise noire dans le premier grand couturier italien que je croise. Je fais quelques essais et il n'y a pas besoin de faire des retouches. Ce costume est fait pour moi,selon le vendeur. Mouais. Je sors de la boutique et traine un peu dans le centre commercial en observant les gens et leurs grimaces. D'un côté,je vérifie mon équipement. J'ai ma boucle de ceinture, mes lunnettes de soleil. Bon inhibiteur mentale bloquant les télépathes (normal il m'est greffé). Ok,cool. Le reste doit être dans le sac que je porte.

Je hais les états unis. Regardez tout ces moutons fiers. Ils se copient tous,n'ont aucune initiative personnelles et courent après des choses inexistantes ou surfaites. Après l'argent, l'amour,la réussite sociale. Ils veulent tous la même grande maison design, la même femme, le même chien, le même kit HD,les même enfants blonds sportifs,innocents et attentifs, ils veulent tous le même corps,les même fringues,voir les même films avec tel ou tel identiques musiques. Leurs rêves et lectures sont semblables. Depuis quand les gens sont devenus personne. J'ai jamais vu autant de mouton même dans les landes britanniques. Y me faut une clope,tiens.

C'est sinistre de passer son anniv' seul. Alalala. Sauf que je peux plus me suicider, mon costard est neuf je vais pas l'abîmer. Cela dit,je suis à New York et le blanc étant salissant....Je sens que je vais encore tirer la geule avant ce soir.... Regardez moi toute ces mignonnes cruches qui font du shopping entre copines. Ecervellée et affamée,ça saute au yeux. L'anorexie physique et mentale est à la mode. Merde,règlement ou pas règlement, faut que je fume. Je suis supra enervé là.

Je fouille dans mes poches et tire un paquet de Lucky Strike. Je sors une cigarette et la fourre entre mes lèves. Je chercher nerveusement un briquet....Merde où j'ai mis ce foutu briquet encore. Enfer! J'arrête pas d'égarer ce bidule. Je passe la moitié de mon temps à lui courir après.On veut ma peau. Le sort s'acharne. Bon,j'ai qu'à demander du feu. A une fille,tiens. Ca me permettra d'harponner. Peut être que faire une rencontre sauvera ma journée.

Elle? Trop moche. Trop jeune. Trop vielle....elle doit avoir mon âge,mais même. Pas elle,pas elle. Oh,elle,elle rit trop fort. Elles sont en groupe donc non. Elle? Non trop vulgaire. Elle....pourquoi pas. Pffff,que je suis exigeant. Mais bon,je tiens à rencontrer une super file,là. C'est mon anniv quoi,je me fais ce cadeau.Je continue de scruter l'assemblée. Planté au millieu d'une allée comme un gland. Les mains dans les poches en machonnant le filtre de ma clope.Soudain,je vois une jeune femme, les mains pleine de sac qui se dandine devant moi. Je la regarde derrière mes lunettes de soleils...Mama mia.Elle pourrait être miss monde elle. La fille est pulpeuse,démarche sûre d'elle, tête haute, le visage plein de dédain. Quel visage,les traits fins et réguliers. Regard indifférent. Courbes magnifiques. Les américaines sont belles. Y a pas que du mauvais à la tyrannie de la beauté des states.Quels hanches. Elle a quoi? 18 ans? Ptet moins.Ptet Mais bon c'est pas comme si j'étais jamais sorti avec des filles pas majeurs. Y a qu'à voir mon ex femme....hum. Cela dit...Elle a peut être plus...20...peu importe. Je crois que j'ai trouvé,la fille qui me faut. Y a interêt à ce que je me prenne pas un rateau. Sinon je vais me pendre avec ma cravate...non,c'est de la soie. Je m'approche d'elle. Pas assuré, plus frimeur tu meurs. Les yuppies de wallstreet ont tout à m'envier. J'arrive derrière,elle. Wow,wow,wow. Dieu existe,la perfection aussi. C'est dingue la concentration de belle femmes au m² dans cette ville.Je l'interpelle, en tapotant dans son dos. Cheveux de jaies,lisses. Comme de la soie.

-Bonjour,miss. Navré de vous importuner, mais vous auriez pas du feu?

"Les hommes preffèrent les blondes...." Rien n'est moins sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Stark
une Main de Fer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112

Fiche d'Identité
A.k.a: Iron Lady
Pouvoirs: Armure équipée de technologie militaires de pointe
Aspiration: Sauver le monde mais sans oublier de faire la fête

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Ven 22 Aoû - 15:41

1 er avril 2007

Putain de date, putain de ville. Non, c'était pas une blague, Jenny passait bien sa journée à New York. Pepper avait été vraiment convaincante cette fois. Et il avait fallu que la moitié du staff marketing s'y mette aussi pour la décider à venir à New York. Ville de merde, côte de merde, il faisait froid, l'air était humide, ça sentait mauvais, mais par dessus tout, ce que Jenny détestait ici, c'était la mentalité. La mentalité east-cost: tous ces crétins pressés de gagner de l'argent qui courent les rues, tous ces crétins pressés de dépenser de l'argent qui courent les grands magasins. Merde, ils étaient même pressés de faire du shopping, si c'est pas une maladie ça, pire que la grippe. Si elle restait trop longtemps elle attraperait les deux, la grippe et le stress de la côte est.

Car Jenny, elle n'était pas pressée de faire du shopping. Elle le faisait avec la même attitude que quand elle bossait sur cette foutue armure, de la même manière que quand elle sauvait le monde: elle le faisait avec nonchalance. D'autant qu'elle avait toute la journée. Elle avait acceptée de se montrer à la conférence de presse de ce soir pour présenter personnellement sa nouvelle gamme de produits d'auto-défense mais elle n'était pas tenue d'assister à toutes les réunions chiantes du reste de la journée. Il parait que New York était une bonne ville pour lancer la nouvelle campagne de Strak Industries. Le slogan? "Depuis 47 ans à Stark industries, nous protégeons l'Amérique, désormais nous protégeons aussi les Américains". La mascotte? Jenny Stark elle-même, actionnaire majoritaire et présidente en titre du conseil d'administration. Parce qu'elle était célèbre, parce qu'elle était belle et que les belles femmes avec un flingue, ça fait vendre, surtout quand elles sont célèbres.

Bon, d'accord, mais ça c'était pour ce soir. Pour l'instant c'était shopping. Elle avait tenue à porter elle-même ses sacs, d'abord pour ne pas encombrer les gardes du corps, en cas d'attentat, elle aurait eu l'air maligne de se faire tuer parce que son staff sécurité portait ses courses au lieu de sortir leur flingues. Mais surtout parce qu'elle aimait bien avoir toutes ces frivolités inutiles qu'elle venait d'acheter à porter de main. Bon, d'accord ça faisait un peu midinette mais hé, elle avait droit à ces petits plaisirs de la vie quand même. La fondation Stark pour le tiers-monde lui coûtait suffisamment pour la déculpabiliser de ce genre d'achats compulsifs.

La vérité c'est qu'elle ne savait pas trop à quoi passer sa journée. Visiter la statue de la liberté? Ca pouvait pas offrir un aussi beau panorama qu'en survolant la ville dans son armure. Visiter ground zero? A tous les coups on la taxerait de pro-bush, elle n'avait pas besoin de ce genre de contre-publicité au moment où elle s'apprête à présenter sa nouvelle gamme. Patrouiller les rues à la recherche de crimes impunis? Les quatre fantastiques sont déjà payés pour ça, et elle faisait partie de leurs sponsors donc ça ferait mauvais genre. Aussi loin de LA il ne lui restait guère que le shopping pour s'occuper. Finalement elle n'aurait pas du accepter de venir à New York, il n'y avait rien d'excitant dans cette ville désespérément grise.

Et soudain, elle se retourne, on vient de l'interpeller. On lui a touché l'épaule aussi. Il n'en faut pas plus aux trois gorilles pour sortir leur arme et à leur chef pour se précipiter sur elle. Le temps que la masse de muscles menaçant n'arrive au contact de l'agresseur supposé, Jenny a eu le temps de la détailler de la tête aux pieds: athlétique, plutôt mignon, voir carrément séduisant, un costume blanc sur une chemise noire, preuve de bon goût dans cet univers uniforme de cadres coincés. Il demande du feu, en intérieur, vieux plan de drague. Mais Jenny décide de laisser couler. Après tout elle n'a rien de mieux à faire et cerise sur le gâteau elle a l'impression qu'il ne l'a pas reconnue. Tant mieux, elle allait pouvoir s'amuser un peu. De toute façon elle n'allait plus rien acheter, elle en portait déjà trop, l'équilibre de ses sacs commençait à devenir précaire et elle ne voulait surtout pas risquer d'abîmer sa robe qui à elle seule devait valoir autant que tout ce qu'elle venait d'acheter. Elle fit signe à king-kong de rester en retrait et se tourna vers l'inconnu avec un sourire radieux.


"Du feu? Ça se pourrait."

Réfléchit-elle en tendant ses sacs au don-juan. Elle ne garde que son sac à main qu'elle fouille à la recherche de son briquet. Jenny n'est pas à proprement parlé une grosse fumeuse mais en période de stress, elle était contente d'avoir un paquet de lucky strike et de quoi en griller une. Bon, ça valait pas un joint mais au moins c'était socialement acceptable. Elle ne tarda pas à le trouver et lança à son interlocuteur un regard taquin:

"J'ai du feu si vous avez un nom."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Ven 22 Aoû - 18:20

Je crois que j'ai l'esprit embrumé par le xanax,le norset le whisky et la coke d'hier. Oui,je me suis mis une misère. Je risque de perde la garde de ma fille, mon voyage au royaume-uni aura été éprouvant et les dégats collatéraux lourds. Mary est morte. Et ça pour un matos mystique. J'ai vu mon passé,j'ai vu mon futur et en plus je prends un an de plus. Ouais,je me suis mis une misère. A n'en pas douter. Si j'avais été un peu plus...eveillé,disons, j'aurais remarqué que la demoiselle avait une escorte. Ils ne la collent pas particulièrement, il la cadrille à une distance de 2m50 je dirais,un bon périmètre, ils marchent en carrés et sont si bien sapés, que j'avais pas percuté que c'était des gorilles. J'aurais du les remarquer, mais je crois que j'ai le cerveau trop anhestésié par tout ça. Ou alors,la jolie brune avait tout simplement accapéré toute mon attention en eclipsant les 3 gugusses sous payés pour sa protection. A peine suis je rentré en contact avec elle que les 3 mastodontes dégainent leurs socom (fabriqués à stark industries) et me braquent la tête. Quand je parlais de feu,je ne pensais pas à ça. Bah, j'ai un flingue collé sur le crane au moins 5 fois par semaine. J'esquisse un sourire amusé et un calme froid. Je lâche pas la demoiselle des yeux. De prêt, son visage me dit quelque chose....Je suis sûr de l'avoir vu quelque part. Reste à savoir où....

Une personne célèbre? D'où l'escorte? Possible. Je regarde pas la télé américaine, ça me fait trop vomir et ces coupures de pubs interminables sont trop dangereuses pour mes neurones. Ma télé ne me sert qu'aux dvds et blu ray. Si c'est une "people" manque de pot, c'est pas ma tasse de thé. Je suis le genre de mec à ignorer le nom de Madrid Hilton. Euh...Paris Hilton. Baltimore Hilton? Bon,machin Hilton. Et je trouve que ça m'honore. En tout cas cette fille n'est pas une actrice ou une chanteuse,je connaitrais dans ce cas là. Culture ciné et musicale oblige. En tout cas elle est belle. Et si je l'ai déjà vu quelque part et que ça ne m'ait pas frappé,elle doit être plus belle en vrai que sur d'autres médias. Les macaques sont toute excités avec leurs flingues. Ils sont bien formés, tiennent l'arme femement, bras légèrement plié et épaule en arrière pour recevoir un recul de l'arme. Les deux mains sur l'arme,l'une sur la crosse,l'autre en dessous afin de limité les tremblements. Je connais 18 manières de les désarmer en les tuant. Pour les désarmer sans les tuer....je dirais....3 manières différentes sûres.

C'est le genre de reflexe de pensée qu'on a après des années de service. Ces types sont à bout portant. Erreur, ils devraient reculer d'un mètre au moins. Je pourrais saisir au moins deux armes à feu et casser deux mains tout en lattant d'un coup de pied latéral un autre type avant de lui tirer dessus dans l'aine. Et dans la manoeuvre ils pourraient accidentellement se tirer dessus. C'est mal joué. Les pauvres....Ils ont surement fait l'armée ou sont d'anciens flics virés et ils doivent joués les mercenaires people pour gagner leurs vies...En plus de ça, ils se feraient tuer par n'importe quel pro...C'est triste. Quitte à avoir un boulot merdique,autant le faire vivant, ils devraient suivre des formations anglaises. L'armée aux states c'est pour les gamins. Je regarde attentivement leurs armes. Armes Stark, c'est du jolie joue joue et ça ne s'enraille pas. En revanche, le canon finit par se deformer à cause de la chaleur dégagé par les tirs au bout de 250 coups environs. J'ai déjà failli crever à cause de ce matos de merde. Une de ces armes m'a pété la geule à Séoul y a quelques années. Je crois que j'ai une cicatrice à l'épaule, venant du percuteur qui a explosé pour se loger chez moi.

La jeune femme semble autant amusé que moi. Elle me regarde de haut en bas. Je susciterais l'interêt? Il faut croire que oui,car elle fait signe à ses potes de me lâcher. Les gars grognent et rangent leurs armes....Porcs américains. Je regarde plus attentivement la brune...hâle bronzée. Côté ouest? Je regarde ses mains.....et je determine son âge. 20 ans. Elle a beau être manucurée à mort, elle semble bricoler. Elle a la peau un peu sèche et abimée. Mélange d'humidité et de chaleur. Donc bricolage, quelques eraflures et coupures très discrètes aussi. Deux trois brulures. Rien de visible, ce sont des plaies cicatrisés depuis des lustres à peine visible, mais faut avoir l'oeil. Hey,je suis anglais. J'ai appris tout ce que Sherlock a pu m'apprendre. Elle me sourit. Quand une fille me sourit,je manque toujours de m'évanouir. Je crois que je suis plus habitué à ce que les gens me sourient. Généralement, tout les gens que je cotoie finissent par perdre le sourire à mon contact. Tous....Sauf Janis. La belle inconnue articule lentement et amusément:

"Du feu? Ça se pourrait."

Elle me donne tout ces sacs,c'est à dire beaucoup de sac tandis qu'elle cherche dans son sac à main le fameux briquet. Mon coeur palpite. Ma douce cigarette m'attend. Cette clope va m'apporter le calme pendant 5 minutes, c'est déjà énorme. Elle continue de fouiller dans son cas à main....Je me demande pourquoi les filles ont tant de trucs dans leurs sacs à mains. C'est incroyable ce qu'elles arrivent à mettre dedans (dont un paqet de truc inutile). Ce petit bout de cuir contient tout ce qui est "necessaire" à une femme. C'est à dire plein de truc. Je suis toujorus etonné que ça tienne dans de si petit truc, à croire qu'en réalité il y a un passage dimensionnel d'emmagasinement là dedans. Quand je pense que nous les mecs, deux poches de pantalons ça suffit....alalala. Enfin, elle semble trouver. Mais elle demande autre chose en échange.

"J'ai du feu si vous avez un nom."
-Pour un briquet, je pourrais avoir le nom que vous voulez....

Je m'approche d'elle, un regard joueur jallissant de mes yeux.Un sourire chameur se dessine sur mon visage de prédateur planqué.

-Wisdom. Pete Wisdom,mademoiselle. A votre tour. Puis je connaitre le nom de ma sauveuse? En echange de quoi,je propose de boire un verre où ça vous chantera.

Reboire alors que ma tête vibre encore sous le choc d'hier n'est pas une bonne idée. Mais faut savoir vivre dangereusement.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Stark
une Main de Fer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112

Fiche d'Identité
A.k.a: Iron Lady
Pouvoirs: Armure équipée de technologie militaires de pointe
Aspiration: Sauver le monde mais sans oublier de faire la fête

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Ven 22 Aoû - 21:04

-Pour un briquet, je pourrais avoir le nom que vous voulez....

Ok, il était drôle. Jenny esquissa un sourire. Peut-être que cette journée à New York ne serait pas un échec complet finalement. Peut-être qu'elle pourrait s'amuser un peu. Pensait-elle en sortant le briquet de son sac.


-Wisdom. Pete Wisdom,mademoiselle. A votre tour. Puis je connaitre le nom de ma sauveuse? En echange de quoi,je propose de boire un verre où ça vous chantera.

Mince...il allait falloir qu'elle lui rende la politesse sur ce coup-là. Bon, si elle donnait son vrai nom, ça ne serait pas aussi drôle. Il fallait qu'elle invente un truc.

Virginia... Virginia Smith.

Bon, Virginia elle voyait bien où elle était allé péché ce nom-là, encore qu'elle n'appelait que rarement Pepper par son prénom. Mais Smith...le nom le famille anglo-saxon le plus commun qu'il soit. Pourquoi pas Jane Doe tant qu'on y est. Non, vraiment elle avait pas fait preuve d'imagination.

C'est un sacré pari que vous prenez Pete Wisdom. Si je vous disais que ce verre je veux le boire...disons à l'autre bout du pays, vous seriez bien coincé.

Bien sur elle ne le ferait pas, d'abord parce que maintenant qu'il en avait parlé, elle avait très envie d'un martini, mais surtout parce qu'elle avait très envie de faire plus ample connaissance avec Pete Wisdom. Ou plus précisément elle avait très envie de faire plus ample connaissance avec Pete Wisdom autour d'un verre de martini. Posant sa main sur la joue du bel éphèbe elle lui avoue:

Je ne suis pas de la région alors je vais m'en remettre à votre jugement: trouvez-nous un endroit agréable.


Après tout, puisqu'il avait des prétentions de dragueur, il devait connaître les lieux chauds de la grosse pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Ven 22 Aoû - 21:28

Où l'ai je vu? Ok,quels indices pourraient m'indiquer son identité. Hâle bronzée, mains légèrement abimée, MAIS pétée de thune,gorilles ayant des armes de stark industries.... Ce sont des armes surtout vends dans l'est et dans l'armée,ici on en est plus à Hammer Industries ou Stane Corporation. Ok, si je recoupe qu'elle bricole (admettons inventeuse,mais ça peut paraitre absurde), quel bien de l'ouest. Je peux miser sur Silicon Valley et donc L.A. J'ai aperçu un énorme agenda dans son sac,donc en fait inventeuse,je doute. Mais peut être est elle une de ces riches héritières d'entreprise. Et qu'elle aime le bricolage....Conseil d'administration de Stark Industries? J'ai un gros doute. De toute façon, je fais ça pour m'amuser, ça n'a pas de réél importance au fond. Mais je m'amuse. Quand on a des faits,on les recoupe et on a la théorie la plus plausible qu'on considère comme la bonne jusqu'à preuve du contraire. Allez,je mise dessus. Cela dit, une fille si jeune et ressemblant à un mannequin sorti d'une gravure de mode comme elle, je la vois mal dans un conseil d'administration ou dans un atelier tech. Roooh,puis j'abandonne. Je divague. Fini la coke et les extas pour moi.

Elle a un instant d'hésitation avant de donner son nom. Peut être veut elle juste se barrer. Un rateau est la dernière chose dont j'ai besoin. Vraiment. Puis, elle sort avec hésitation son nom.....Ma paranoia me siffle que c'est pas son vrai nom. Mais si c'est une star,je comprendrais qu'elle veuille passer incognito. Mais je crois que j'ai juste une imagination débordante. Vraiment. Virginia Smith....Ca me dit que dalle. Virginia....Quel nom...Je connais qu'une nana de ce nom là et c'était une stagiaire à Avalon Corps,alors....Potts c'est ça? Je devrais zapper le travail. Smith. Je compte plus les smiths que je connais. Elle continue de parler, suite à la révélation de sa charmante appelation.

-C'est un sacré pari que vous prenez Pete Wisdom. Si je vous disais que ce verre je veux le boire...disons à l'autre bout du pays, vous seriez bien coincé.

-Un sacré pari? Faut savoir vivre dangereusement et j'aime miser gros quand ça vaut le coup. Si vous me disiez vouloir prendre un verre à L.A,eh bien je dirais que je ne connais pas L.A afin que vous fassiez visiter tout les plus beaux lieux de la ville. Alors que j'aurais menti et que je les connais déjà.

Le baratineur,baratine ce qu'il pense original. Mais ça marche,elle pose samain sur ma joue. Chose à laquelle je ne m'attendais pas. Je laisse faire.

-Je ne suis pas de la région alors je vais m'en remettre à votre jugement: trouvez-nous un endroit agréable.
-Je me doutais bien,que vous étiez de passage, Virginia. Enfin si je peux vous appeler par votre prénom. En tout cas,appelez moi,Pete. Bien, en ce cas,je mène la danse. Il est tot...Je mise donc sur....le Heaven's door. Un Bar restaurant, 5 étoiles sur la 5 ème avenue. A deux pas d'ici. Ca vous tente?

Bigre,c'est elle qui me tente. Hum. Je tuerais pour un vodka. Maintenant que j'ai le briquet de miss Smith, j'allume ma clope et tire quelques lattes. Hmmmm,plaisir assasin. Je le rends à la demoiselle en profitant du geste pour lui caresser furtivement la main. Le truc qui me gêne,c'est de prendre un verre avec ses 3 gardes du corps. Mais bon,c'est pas la première fois. Ha,ça me rappelle la fois avec Keira Knightley....Alala....en revanche, j'ai mauvais souvenir de la nuit. Hum. Concentration,Pete. Nan, te concentre pas sur sa poitrine. Regarde là dans les yeux....j'ai dis LES YEUX!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Stark
une Main de Fer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112

Fiche d'Identité
A.k.a: Iron Lady
Pouvoirs: Armure équipée de technologie militaires de pointe
Aspiration: Sauver le monde mais sans oublier de faire la fête

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Ven 22 Aoû - 22:10

LA? Comment il pouvait savoir qu'elle vivait à LA, d'accord elle lui avait accordé un bel indice, il était malin il avait choisi la plus grosse ville de la côte ouest. Ma pauvre vieille, tu es un vrai stéréotype ambulant.

Le Heaven's door?

Interrogea ironiquement Jenny. Est-ce que vous comptez m'emmenez au septième ciel dans la soirée monsieur Wisdom? Ce ne serait pas sage en l'occurence, Pepper me tuerait, et le reste du staff marketing me ferait revenir pour me tuer encore. Ils avaient annoncé ma présence à grand renfort de publicité donc sa soirée était prise. Mais un verre dans un bar de la 5th av. n'engage à rien après tout.

Soit Pete, conduisez-moi aux portes du Paradis alors.


Répondit-elle en cherchant les yeux de Pete. D'accord, les hommes, tous les même. Mais elle n'était pas vexée, après tout elle faisait assez d'efforts pour conserver un corps athlétique. Elle claqua dans ses doigts pour attirer son attention sur son visage:

Ils sont comme Paris Hilton, jolis à regarder mais pas beaucoup de conversation.


Plaisanta-t-elle en se félicitant de ce coup-bas somme toute mesquin contre sa vieille rivale de tabloïd. Elle fit signe à Pete de passer devant, bien sur elle lui laissait tous ses sacs, après tout il était un gentleman. Avant que tous les deux sortent de la galerie commerciale elle enfila une paire de lunettes de soleil, pour ne pas être reconnue et laissa filer un peu de distance entre eux deux. Histoire de ne pas avoir sa nouvelle conquête en première page des journaux demain. Elle put en profier pour envoyer un texto à sa joyeuse escorte: "resté lo1, soié 10crè"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Sam 23 Aoû - 12:32

Est ce que je vous le dis ou pas? Je sais pas. Je vous dis tout,moi Ô grand narrateur que je suis. Mais pour une fois j'ai honte...Ok,je le dis. Maisoubliez ça vite. J'étais à Macys....Voilà,c'est dit. Oui,moi,j'étais à macy's. Bon,ça va. Mais Macys c'est jamais que le plus gros centre commercial de la ville, le plus cher, le plus chic et le plus moderne. Et bon, je voulais bien me saper,voyez vous? Bref,en tout cas l'avantage,c'est que c'est sur la 5th avenue. Ca coupera du chemin. Lady Smith m'a refourgué tout ses sacs,mais je dis rien. Je vais me faire docile. Et puis on va pas abimer de si jolis petits bras avec des gros sacs. Je vais faire le porteur. Le Heaven's door. Les portes du paradis. Le lieu n'a rien à voir avec le paradis,croyez moi, et là bas on y trouve aucun ange. Juste des succubes. Ce resto apparient au club des damnés, et c'est là bas,qu'occasionellement je rencontre des contacts. Et je dois avouer que le resto de l'ennemi est à mon gout. Ils servent des plus grosses doses d'alcool que nul part,on y retrouve les meillurs dealers du coin,des gens aussi tordus que moi (mais bien plus riches) et àl'étage du dessus, y a une boite de nuit underground et glauque à souhait où vous pourrez voir,les plus belles pétasses de l'univers en petite gothique si vous tombez sur le bon soir. Mais peu importe, je vise juste le bar aujourd'hui et un petit verre avec la jeune bourgeoise à mes côtés. J'ai pas vraiment d'arrières pensées. Mais difficile de ne pas en avoir en voyant ces jambes si fines. Sa démarche est gracieuse,on dirait que le vent la porte.

Le paradis. Le septième ciel. C'est mon minimum,ma mignonne. Je te le dis à toi,lecteur. Car moi,j'oserais pas le lui dire. Cela dit,il y a fond de vérité. Ces gardes du cors se dispersent bientot. Mais en regardant bien dans la foule,je peux encore les repérer. Pourquoi des gardes du corps? Menaces? Ou pour casser la geule au paparazzi et autres fans? Virginia Smith....Ca me dit rien. Peut être une de ces femmes de stars. Je jette un oeil à son annulaire gauche. Ouf,pas de bague de mariage. Non pas que ça aurait été un frein. En revanche, chose que je n'avais pas remarqué, la trace fine d'une bague qui fut jadis porté là. Déjà marié,la miss? Pas en ce moment j'espère. En tout cas,je le suis pas moi....pas en ce moment. Faut dire que je collectionne moi,avec mes 3 épouses et le compte est pas fini,je suppose. Je vais épouser Marlo si ça continue. Mince,marlo je l'avais oublié. Je suis vraiment une merde. Elle attend mon coup de fil depuis ...1 semaine à peu près? Elle attendra encore,j'ai pas envie de l'appeler. Et puis mince,on a fixé notre relation. On est des amis qui couchent ensemble,point....Oui,je suis définitivement une raclure. Et une petite. Peut être grandirais je un jour. L'espoir fait vivre. (même si j'en ai pas,et que je suis aussi vivant que je puisse l'être).

Bientot,moi et Miss Smith sortons de Macy's. Toujours la clope à mon bec,aucun vigile n'est venu m'emmerder. Coup de bol. Je tire sur ma Lucky Strike, tranquillement. Tandis que la demoiselle me suit. Elle m'a demandé de l'emmener, j'ai acquiésé avec un sourire. Nous voici déambulant sur la 5 ème avenue. Dans cette avenue, vous verrez de tout. Des mecs avec des cannettes de bières attachés à leurs tête, des mecs avec des pancartes "la fin est proche"....D'ailleurs y a un rouquin super glauque que je croise souvent avec sa grosse pancarte,là. Une fois je l'ai croisé à un kiosque en prenant le journal. Il est venu acheté le new frontiersman,je crois et pwouah, il puait. Je lui ai tendu un billet de vingt,il m'a engeulé mais a quand même pris le billet. Foutu rouquin, ce barge crie toujours. Bref, vous verrez aussi des centaines de visages anonymes que vous croiserez chaque jour sans jamais la reconnaitre. La 5th avenue,c'est...L'allée des inconnus,pour moi.

Mes yeux,sont assez rivés sur....autre chose que son visage. Là,c'est plus mon cerveau qui commande. Et dire que je fusse romantique et amoureux à une époque alors qu'aujourd'hui je suis juste un type avec ses addictions et 5 sacs remplis de fringues. Soudain,elle me dit:

Ils sont comme Paris Hilton, jolis à regarder mais pas beaucoup de conversation.

-Paris Hilton,jolie à regarder? Question de point de vue. A propos de conversation, miss Smith. Dîtes m'en plus sur vous. Vous savez les trucs standards qu'on demande toujours. Où avez vous grandi? Quel est votre métier? Vos mensurations (non je plaisante)? Ce que vous faites dans le coin? Vos passions? Etc, les questions d'usages,quoi. Comme ça ce sera fait.

J'aime bien jouer le mec blasé et qui se veut original en jouant des clichés,en revanche,c'est pas toujours perçu comme ça. Une question me taraude. Paris Hilton.....C'est qui,elle? C'est une rousse,non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Stark
une Main de Fer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112

Fiche d'Identité
A.k.a: Iron Lady
Pouvoirs: Armure équipée de technologie militaires de pointe
Aspiration: Sauver le monde mais sans oublier de faire la fête

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Sam 23 Aoû - 18:26

New York, ville merdique. Voilà Jenny à nouveau dans ses rues glauques, froides et encerclées par des gratte-ciels inesthétiques. Quoi? Y'a aussi des grattes-ciels à LA? Oui, oui, mais ils sont pas pareils. C'est des gratte-ciels west-coast, ils sont différents. Brefs, ils étaient dans la rue et le baratineur sortait son baratin. Mignon mais rien dans le crâne. N'importe quel crétin aurait reconnu la célèbre Jennifer Stark, alias Iron Lady. Au moins il aurait remarqué les gardes du corps mais même pas. Tant mieux, un bellâtre sans cervelle c'est exactement ce dont elle avait besoin en ce moment de profonde déprime east-costienne. Il avait quelque chose d'exotique chez ce type, il avait pas le style east-cost. En fait il avait pas le style américain, peut-être un anglais ou un français...mh, elle aurait adoré se taper un français, ou un italien. Non, elle avait déjà eu un amant italien, un acteur pour midinettes, pas un bon coup du tout. Par contre elle ne se souvenait pas avoir eu d'amant anglais. Oui, il pourrait bien être anglais celui-là. Mais il fallait trouver quelque chose à lui répondre là. Si elle lui disait la vérité, fini son petit jeu, ça lui gâcherait un peu du plaisir de leur rencontre. Optons pour la stratégie d'évitement, répondre à une question par une autre question:

Et vous Pete? Je vous appelle Pete si vous m'appelez Jenny d'accord. Vous n'êtes pas d'ici non? Vous avez ce drôle d'accent...

Commenta-t-elle avant de réaliser que sa langue avait fourchée. Jenny...quelle cruche. Avec un peu de chance il n'aurait rien remarqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Dim 24 Aoû - 20:42

Il y a cette chose incroyable à New York, cette chose qui la rend si spéciale. Son odeur. Mélange d'urine, de pots d'echappements, de relents d'egouts et d'odeur de friture ou de pomme d'amour. C'est aussi toute cette cacophonie permanente entre fous à pancartes,sdfs, artistes, excentriques,gens au téléphones et autres klaxons et débile en taxi. La grande spécificité de New York, c'est son caractère bordellique. NY est une mini-Terre. On y retrouve tout peuple,toute culture,tout,tout,et tout. Et on a donc un bordel concentré. On a un avant gout de ce que serait un monde unifié. Un bordel bruyant et puant. Je suis pour les frontières. OH NON!!!! Le soleil pointe son nez au dessus des buildings,on approche des 11heures,je crois. Ciel, ma tête cogne,j'ai pas besoin que le soleil en rajoute. Ma migraine me tue et si j'enlève mes lunettes de soleil, je risque la crise de nerfs. J'ai du mal à me concentrer et à ecouter ou à sortir mon baratin habituel. Il faut faudrait une aspirine....de la taille d'un boulet de chantier. Une GROSSE aspirine. Virginia et moi déambulons dans la rue, en esquivant les passants auxvisages anonymes, ils ne sont que des ombres. Je ne regarde pas devant moi,trop occupé à regardé la charmante femme qui m'accompagne. Je risque le torticolis. Je prends le risque,tant pis. Dans la foule,je crois reconnaitre Hoskor et Ledger....Je suis encore suivi. Peu importe,au fond. Harkness est encore dans la course. Vieille harpie. Sait elle que j'ai l'épée d'ébène? On verra bien. En tout cas,je règlerais sous peu le cas de Ledger et Hoskor. Les tourments de l'enfer seront bien gentils à ce à ce que je leurs prépare.


Revenons à la charmante brune. Pas bavarde. En revanche, gaffeuse.Elle s'amuse à esquiver mes questions. Cette fois pas de doute,elle veut cacher quelque chose. Garde du corps, l'hypothèse du faux nom se vérifie et elle fuit les questions.....Hmmm. Peu importe,je ne pose pas de questions. Jenny....Stark....? Ca me dit quelque chose....Pfff,ce doit petre ma migraine. En tout cas,la damoiselle s'enfonce. Voyez donc:

-Et vous Pete? Je vous appelle Pete si vous m'appelez Jenny d'accord. Vous n'êtes pas d'ici non? Vous avez ce drôle d'accent...

-Ok,ça marche....Jenny. Et pour répondre à vote question: Non,je ne suis pas d'ici. Je suis originaire de Grande Bretagne. Que faîtes vous à New York? Vous êtes de passage,n'est ce pas?

Je dis ça naturellement,avec une once de taquinerie. Le Heaven's door pointe son nez,loin là bas au bout de la rue. Courage,pete. Ne lâche pas les sacs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Stark
une Main de Fer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112

Fiche d'Identité
A.k.a: Iron Lady
Pouvoirs: Armure équipée de technologie militaires de pointe
Aspiration: Sauver le monde mais sans oublier de faire la fête

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Dim 24 Aoû - 23:56

Ça y est, Jenny aperçoit leur destination à quelques enjambées. Elle va pouvoir se détendre un peu. Elle revient à la hauteur de Pete, passe son bras sous celui du bellâtre et, gonflant la poitrine de fierté:

Je le savais. Vous êtes Anglais.

Jenny avait l'oreille pour ces détails. Elle aurait pu faire espionne. Du moins le pensait-elle.

C'est vrai je suis de passage. Je vis à LA en général. Los Angeles c'est un autre monde, non, un autre univers. Mais je voyage beaucoup pour le boulot. Aujourd'hui je suis à New York mais hier j'ai du filer à New Dehli et la semaine dernière à Bamako en Afrique. Que des endroits exotiques, une fois j'ai même du aller jusqu'à...Galveston. Quel trou cette ville.

Lance-t-elle avec un brin de dégoût. Elle n'aimait pas le Texas en effet, c'était un pays dégoutant, pas le climat ou quoique ce soit de superficiel, non. Ce qu'elle détestait vraiment c'était la mentalité redneck, ces bouseux incultes et réacs. Soudain elle se rendit compte qu'elle venait de donner dans l'ordre rétro-chronologique les trois dernières interventions d'Iron Lady, un tremblement de terre en Inde, une junte militaire qui utilisait des armes Stark Industries au Mali et une menace eco-terroriste dans la baie de Galveston. Heureusement qu'il n'avait pas remarqué le changement de prénom sinon le jeu aurait été beaucoup moins drôle.

Je travaille dans l'humanitaire.


Se sentit-elle obligée de préciser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Lun 25 Aoû - 14:39

Elle passe son bras sous le mien, un sourire s'esquisse sur mes lèvres. Ca a l'air de bien se profiler. La damoiselle a l'air tout fier d'elle; elle avait deviné que j'étais anglais...Comme tout les gens que je croise, pas dur,j'ai l'accent. Mais cet accent,je ne le troquerais contre rien au monde surtout pas contre l'accent vulgaire des amerloques. Elle parle et s'enfonce de nouveau. Je sais quand on me ment, et elle ment mal. Manque de cohérence. Une nana de LA qui fait de l'humanitaire? A part les stars comme George Clooney qui part au Darfour,etc...Je doute qu'elle soit dans l'humanitaire. Pas avec les fringues qu'elle porte. Je la vois mal médecin, et pourquoi des gardes du corps? Elle fait des dons? Why not? Mais en général,les gens qui font des dons ne s'investissent pas davantage et ne font pas de si grands déplacements. New Dehli? Bamako? Galveston? Quel est le lien entre ces trois villes? Un problème commun soutenu par une association? J'en doute,ces villes sont trop différentes. Elle n'est pas dans l'humanitaire. J'ai du mal à croire qu'elle soit de ce genre là. De plus,elle ne semble pas très altruiste. Pas avec 200 000$ en bijou. Et on en revient à la même chose, les gardes du corps. Pourquoi,si c'est juste une humanitaire? Elle est riche. Une riche héritière? Et ne travaillant pas, pouvant ainsi faire de l'humanitaire? Non,j'y crois pas. J'y crois pas du tout. New Dehli....hier....y a pas eu un séisme? Iron lady était là bas je crois.....Oh bordel. Les armes stark de ses gardes du corps. Jenny. Sa présence hier à new Dehli. Et le pognon. Mais putain,bien sûr. Quel idiot. Jenny Stark. Ca y est, je me souviens.

Je sais plus si je l'ai vu dans un journal ou dans des rapports du shield,voir ailleurs. Mais cette fille....C'est Jennifer Stark. Et elle est...Iron Lady. Putain,mais oui. Je suis pas trop au courant, sur les super héros et compagnie,mais tout me revient. Elle a fait son coming out,l'an dernier je crois. Putain....Cette fille...C'est Jennifer Stark? Propriétaire des industries Stark et l'héroine auto proclamée Iron lady? Oh,man. T'as décroché le gros lot. Miss Stark,vous voici en tête de ma liste.

Bien me reste deux options. Soit je continue de rentrer dans son jeu d'anonyat et je passe pour un idiot. Ou alors, je joue risqué et je lui montre que je sais qui elle est. Bah....Au fond,je m'en fous. C'est pas la première fois qu'on me ment et que je mens pour coucher. De toute façon, imposible de lui dire que je travaille pour le SHIELD. Je lui mentirais aussi. Mais je peux toujours faire mumuse aussi.

-New Dehli? Vous avez dû être en plein coeur de ce terrible séisme alors. Je suis suppose que vous vous êtes mobilisé ensuite pour...L'humanitaire. Vous devez travaillé pour la fondation Maria Stark,non? J'ai lu que l'assoc avait pris le relais là bas.

En tout cas, j'admire ce que vous faîtes. Moi, j'ai une activité bien ridicule à côté. Je suis détective privé,alors bon....

Et c'est vrai,j'ai mon diplome etc.... Mais c'est une couverture pour jouer les tueurs à gages et recevoir du fric blanchi du club des damnés. Mais je bosse en exclusivité avec eux et rarement pour des...enquêtes. Elle doit voir que je l'ai capté, je lui souris. Allez encore 400m et on arrive au bar. Il me faut une vodka. J'ai Jennifer Stark qui me tient le bras. Ciel. Ma fille serait aux anges si elle savait ça, elle idolâtre toute les super héroines américaines. Et j'avoue qu'elle s'y connait mieux que moi. Je perds le fil,moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Stark
une Main de Fer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112

Fiche d'Identité
A.k.a: Iron Lady
Pouvoirs: Armure équipée de technologie militaires de pointe
Aspiration: Sauver le monde mais sans oublier de faire la fête

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Mar 26 Aoû - 15:32

Ça y est, ils arrivent enfin au bar. Jenny vendrait bien la moitié de ses sacs de fringue pour un martini, la totalité même, il n'aurait pas du lui parler de ce bar, maintenant elle avait envie de boire. Certes elle avait cette réunion en soirée mais elle aurait mangé, et puis elle tenait l'alcool, elle était bien foutue de sauvé le monde avec la gueule de bois alors une conférence de presse, facile, elle l'avait déjà fais. Encore que ça n'ait pas été la chose la plus intelligente qu'elle ait faite. Déjà que Jenny Stark était un nom difficile à porter mais y accoler celui de Iron Lady, c'était loin d'être une bonne idée. Bon, d'un côté elle avait explosé le record du nombre de couverture de magazine (détenu précédemment par cette pouffe de Paris Hilton) mais d'un autre elle pouvait moins souvent encore profiter des plaisirs simples de la vie.

Sauf à rencontrer un parfait inconnu dans un lieu aussi improbable que la côte est. Tant qu'il gobait ses mensonges elle n'avait pas à se prendre la tête, si il ne savait pas à qui il avait à faire, c'est qu'il n'en avait pas après son argent. Son cul? Oui, elle avait un corps parfait, mais la beauté est une affaire subjective et n'était-il pas rassurant pour une femme qui approche du quart de siècle que de savoir qu'elle pouvait encore plaire? Son cul à lui n'était pas mal non plus et ça, ça faisait partie des plaisirs simples de la vie.


Oui...je...je travaille pour la fondation Maria Stark.


C'était un peu gros, elle finançait la fondation, elle avait créé la fondation, et elle gérait la fondation. Enfin Pepper gérait la fondation, Pepper ou un employé choisi par elle, Jenny avait confiance. En tout cas elle ne travaillait pas pour la fondation, pas exactement en tout cas.

Détective privé!

S'exclama-t-elle comme une gosse. Elle était fasciné par ce genre de professions, elle n'était pas devenue une super-héroïne par hasard.


C'est cool ça alors. Vous avez quoi comme arme?

Demanda-t-elle sur un ton plus sérieux. Elle savait que les civils utilisaient majoritairement des armes de chez Stane, ce crétin prétentieux qui ne savait même pas tenir un flingue. Mais cela allait changer bientôt, la nouvelle gamme de défense personnelle Stark devait équiper tous les foyers américains soucieux de leur sécurité dans les 8 mois à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Mar 26 Aoû - 21:11

Nous arrivons enfin au Heaven's door. Premier étage, bar restaurant. Deuxième étage, salle de jeux (une belle connerie, mais y a un paintball d'intérieur mignon). 3 ème étage,la boit de nuit. 4 ème étage jusqu'au 12 ème....Chambres. Ils ont pensés à tout les bons petits du club des damnés. Pour moi c'est Bar, boite de nuit,bar, chambre, puis en changeant de fille, bar,chambre. Je sais ce que vous pensez de moi. Je le pense aussi. Jennifer et moi entrons dans le hall du Heaven's door,plus bourgois tu meurs. Le sol de tout le premier étage est couvert de moquette rouge vif, les murs sont blancs avec de grandes ornures dorés, on a des lustres,des tableaux,un mobilier plus cher que le revenu moyen de l'américain moyen. Bref,tout ce qu'on peut trouver dans un 5 étoiles. L'endroit est ultra select. Il y a une liste. Si vous n'êtes pas sur la liste ou avec quelqu'un de la liste n'espérez pas entrer. Je suis sur la liste. Dans le hall,on prend mes sacs et les manteaux. On me dit "Bonjour,sir Wisdom". Je réponds d'un hochement de tête.

Au Heaven's door, seul ceux qui ont payés leurs noms sur la liste ou sont profitable à l'endroit peuvent être là. Ici, il y a des chefs de cartels,de gangs, traficants d'armes qui dinent avec des politiciens, des acteurs, des hauts gradés.L'endroit est invisible aux yeux des flics, ce qui fait que toute sorte de transaction se font ici. Les stars adorent venir ici pour leurs cames. C'est discret au moins. Je dois dire que je viens rarement ici, mais face à Miss Stark, je me devais de taper un peu l'épate. Elle est d'un trop gros niveau,je dois au moins donner l'impression de lui arriver à la cheville. Beau cadeau d'anniversaire qu'on me fait là. Le sort me livre Jennifer Stark,très bon parti,jolie petit lot, et loin d'être idiote. Ca me change,tiens. Ca me donne un challenge. Et puis il y a des perspactives alléchantes. Cela dit,j'aurais aimé glané des infos sur elle,ça m'aurait faciliter la tâche.

Elle m'avoue travailler pour la fondation Maria Stark. Tu m'étonnes...elle est la fondatrice. Elle ne comprend pas que j'ai capté? Bon....Elle va trouver que je suis un détective bien idiot. Peu m'importe,au fond. Je doute que ce genre de femmes garde des hommes plus d'une nuit. Ce serait trop beau. Je divague là. Elle s'exclame en répétant ma profession. Détective privé. Elle a l'air épaté.....Heureusement qu'elle est pas parano,elle pourrait penser qu'on m'aurait coller à elle pour une affaire. Sans doute n'a t elle rien à se reprocher. Quoique...j'aurais pu être engagé par un paparzzi pour avoir des choses embrassantes sur elle. Je suppose que ce sont des choses qui se font. Soudain,elle devient sérieuse. Elle a le ton d'une business woman.

-C'est cool ça alors. Vous avez quoi comme arme?
-Un détective a pour arme principal,son cerveau mlle Stark. Oui j'ai déviné.... C'était pas bien dur. Riche. Vos gardes ont des armes stark. Vous avez bafouillé sur votre nom. Et même le pseudo donné a été hésitant. Vos mains me signalent que vous manipulez le métal lors de séance de bricolage. Vous habité LA, donc la sillicon valley à côté. Et vous avez des allures qui m'ont indiqués d'autres choses. J'ai été à bonne école. Mais peu m'importe,vous ne vous inquiétez pas. Je voulais juste faire démonstration de mon arme favorite.

Pour répondre à votre question, j'ai un Socom du SAS, trafiqué par le shield et customisé. Chargeur de 25 balles perforantes. Semi automatique. Canon lustré. Repose pouce rallongé, crosse sur mesure, canon perforé pour faire le silencieux, équilibré. Le percuteur a été modifié aussi et la chambre est en alliage de vibranium diminuant le recul de l'arme pour une meilleure précision. Une arme quasiment introuvable. Disons,que c'est un cadeau.

Vous avez peut être mieux à me proposer? Auquel cas,j'en doute. Et puis cette arme a une valeur sentimentale. Venez,le bar est par là.

Je l'entraine sur une salle close, l'un des deux bars de l'étage. Celui là est clos pour plus de confort et d'intimité.On me laisse entré sans demander mon nom. Je m'installe au bar. Mon expérience de dragueur, me fait commander pour elles. Une boisson de femme,le martini.

-Une vodka pure sans glace. Et un martini pour la damoiselle.

On nous sert aussitot. Je porte mon verre.

-Un toast? D'habitude,je bois à la paix dans le monde, mais je pense que si la paix venait ce serait désastreux pour vous. Alors buvons à notre rencontre et à mes 28 ans. Santé.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Stark
une Main de Fer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112

Fiche d'Identité
A.k.a: Iron Lady
Pouvoirs: Armure équipée de technologie militaires de pointe
Aspiration: Sauver le monde mais sans oublier de faire la fête

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Mar 26 Aoû - 23:10

Jenny reste coi un moment. Il avait fait fort, il avait percé son petit jeu. D'accord elle n'était pas très bonne, ce n'était pas son jeu favoris et de loin mais tout de même. Que ses mains indiquent qu'elle aime le bricolage ça c'était fort se disait-elle ne contemplant ses doigts et ses paumes qu'elle trouvait parfaits. Puisque c'était si évident, elle changerait de manucure. Le toast de Pete la ramena à la réalité:

Si j'en crois vos dire, c'est un beau joujou que vos avez. Le Socom est une des meilleurs armes à feu actuellement en circulation et les modifications qui ont été apportées au vôtre complètent parfaitement ses propriétés de base. Je crains de n'avoir rien à vous proposer de mieux parce que votre arme surpasse de loin tous les modèles de série, et Stark ne fabrique que des modèles de série. Voyez-vous, nous avons pour ambition d'armer les citoyens pour se protéger des gens dangereux, et vous Pete, vous êtes équipé comme un homme dangereux.

Vous avez une arme de professionnel alors à mon tour de vous percer à jour. Vous dîtes qu'elle a été customisée par le SHIELD et même si ce n'était pas vrai les autres ajouts que vous avez listés m'amène à la même conclusion: vous êtes soit un espion soit un criminel et dans les deux cas vous tuez pour de l'argent. Je dis ça parce que l'autre raison pour laquelle vous pourriez avoir une aussi bonne arme c'est que vous êtes un psychopathe mais le costume italien me dit que vous êtes pas le genre à astiquer son manche en fantasmant sur son prochain meurtre, plutôt le genre à compter sa prime rubis sur l'ongle et à faire un travail propre.


A ce moment elle marque une pause pour voir l'effet de sa petite déduction. Elle aussi savait se servir de son cerveau. Elle avait comme un interrupteur dans la tête, il avait switché d'un coup du mode allumeuse bourgeoise au mode super-héroïne. Il y avait encore bien d'autres modes, scientifique, clubbeuse et femme d'affaire entre autre. C'est sur ce dernier mode qu'elle switch aussitôt, elle ne supportait pas qu'on la prenne pour une va-t'en-guerre:

On sera donc d'accord pour dire que la paix dans le monde n'arrangerait pas plus vos affaires que les miennes. Notez bien au passage que la paix c'est une idée stupide. Joyeux anniversaire.

Conclut-elle en levant son verre. Puis elle witcha à nouveau sur le mode allumeuse bas de plafond:

Au fait, j'aimerais bien tirer un coup avec votre pétoire à l'occasion.


Reprit-elle après avoir vidé son verre d'une seule traite. Elle n'avait pas bu depuis combien de temps? Plusieurs heures au moins, trop longtemps à son goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Sam 30 Aoû - 17:35

J'étais triomphant avec un sourire discret qui allait de pair avec mon contentement. J'étais fier de moi pendant une seconde. Juste le temps de voir sa tête. En suite c'est retombé. La fierté ne fait jamais que m'effleurer. Je prends ma vodka et l'engloutit cul sec. Elle brule la gorge et termine dans mon estomac, ton son parcous a laissé une sensation sèche et forte, chaude. Délicieux. Je fais signe au barman de m'en resservir une, il s'exécute. Il remplit un petit verre, je lui lance l'un de ces regards avec sourcis froncés qui veut dire "C'est tout? Tu rigoles?". Et il me verse un verre plein. J'en prends une grosse gorgée et le repose à demi vide. Ouf, ça fait du bien. La demoiselle se met à parler. Et aïe,elle fait mouche. Je termine le verre. Puis je ris. Prenant son discours à la rigolade. Elle fait quelques compliments sur le beau pétard que j'ai. Je parle du flingue, bien sûr. Puis elle déduit que ce genre d'arme introuvable vient du shield. Selon elle,je suis soit un criminel,soit un espion. Je suis un peu les deux à la fois,mais elle n'a pas besoin de le savoir. Je me vexe. Si la première venue me démasque,je suis pas dans la merde. Mince,le mensonge est mon métier.... pas bon,ça. Cela dit, c'est jenny Stark, elle doit avoir un QI énorme. Je dois riposter. Je réponds:

-Si je vous disais ce que je suis rèèllement, je devrais vous tuer....Nan,je plaisante. J'ai vraiment une agence. Voici ma carte. Si vous avez besoin d'un détective appelez moi. Je suis pas espion. J'ai brièvement travaillé au SAS et au MI-5, mais c'était y a longtemps. Les ordres c'était par pour moi,je preffère voler de mes propres armes. Et je ne suis pas criminel, sauf si on compte le fait que je conduis parfois des voitures à boite manuel alors que j'ai un permis pour boite automatique. Quand au psycho...Je peux pas dire non. J'ai surement un côté un peu dingue. Mais ça me réussit pas mal. Désolé de briser un fantasme comme rencontrer un espion ou un criminel. Je suis qu'un détective privé. Et j'ai des amis (très importants pour mon métiers, faut avoir des indics partout) et parmi eux, j'en connais qui me font des jolies cadeaux comme cela. Enfin bref...

Je suppose que ça devrait aller. Je demande un troisième verre. Plein à craquer. Je bois une grosse gorgée. Cette fois, elle manque de ressortir. Je devrais boire plus lentement.

-C'est vrai que la paix est une mort économique. Mais la paix ça lance des périodes comme l'après guerres. Avec des libertés totales et pas de tabous. Vive le flower power. Et merci pour mon anniv. J'adore qu'on me rappelle qu'aujourd'hui je suis encore un peu plus vieux.

Je me mets à l'attaque d'une nouvelle gorgée quand soudain, elle reprend. Sa reflexion manque de me faire avaler de travers. J'adore. Regardez moi ces yeux....je vais fondre.

-Si vous voulez tirer un coup, c'est quand vous voulez, Jenny.

Suivit d'un regard de braise, que j'ai appris à lancer après maintes heures face à un miroir. Je remercie au beau gosse qui vit dans mon miroir qui m'aura grandement aidé dans cet exercice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Stark
une Main de Fer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112

Fiche d'Identité
A.k.a: Iron Lady
Pouvoirs: Armure équipée de technologie militaires de pointe
Aspiration: Sauver le monde mais sans oublier de faire la fête

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Lun 1 Sep - 20:00

C'était un gros buveur, tant mieux. Jenny hésitait à commander un autre martini mais à voir la descente de russe de Pete, la question ne se posait pas, elle fit donc signe au serveur pour être resservie.

Vous savez, je ne suis pas favorable à la guerre sur le principe.


Déclara-t-elle à la fois parce qu'elle n'aimait pas qu'on ait des préjugés à son égard mais aussi pour souffler un peu le froid après sa très chaude déclaration. Il fallait savoir faire mariner un peu les hommes avant de passer à la casserole, sinon la séduction n'était plus amusante du tout.


Ce que je dis c'est que la paix, en tant que situation durable n'est une réalité, il n'y a que des périodes où une nation se remet de la guerre suivies de périodes où elles prépare la guerre. L'histoire tout entière peut-être vue de la guerre, avec des périodes d'entre-deux-guerres qui ne sont que disons...des interludes. Il y aura toujours des guerres pour faire marcher mon business, ça ne veut pas dire que je dévalue la paix. D'ailleurs la fondation Maria Stark aide les jeunes démocraties à s'organiser de même que mes entreprises les aide à se défendre contre leurs ennemis.


Elle aimait discuter de ces choses-là, elle n'était pas complètement désintéressée de la politique et avait même pris sa carte au parti républicain dans sa jeunesse. Mais depuis elle avait compris que c'était l'argent qui faisait la politique et non les partis. Mais au-delà de la conversation elle-même, elle voulait parler d'autre chose que de sexe. A la fois par jeu mais aussi parce qu'à vrai dire elle était un peu déçu d'avoir à faire à un petit détective sans envergure plutôt qu'à un dangereux tueur à gage. C'était beaucoup moins excitant il fallait l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Mer 10 Sep - 19:26

Je me tourne vers le barman. Je fais "3" avec mes doigts. Et le bonhomme me sert trois verres qui glissent jusqu'à moi. Le pauvre,et dire que je lui ai jamais filer de pourboires. Qu'il crève. J'engloutis un autre verre.

La damoiselle, risque de me percer à jour. C'est un personnage public en plus et très surveillé. C'est pas bon pour moi de m'exposer avec elle. Elle ne doit pas savoir qui je suis..... Qui je suis....Ha. Drole ça. Qui je suis? Merde,qui suis je? Est ce que je le sais vraiment? Ha,non. Comme je dis, la première obligation envers soi même, c'est d'être soi même. La première obligation qu'on a envers les autres c'est d'êtres la personne qu'ils attendent qu'on soit. Qui suis je donc? Le type froid qui bute à tour de bras pour mériter salaire? Le blazé qui vit dans un univers de magie parfaitement ridicule et stéréotypé? La magie n'a rien de magique. Suis je, le type aimant qui fut marié? Suis je le salopard insensible et froid de ces dames? Suis je ce cynique face au monde moderne? Qui suis je? Dans tout ça, qui est Pete Wisdom? Quand Pete Wisdom a t il cessé d'être lui même?

Si je ne sais pas qui je suis, cette fille ne le saura pas non plus. Ha,je parle comme un ado prépubère. Pathétique. L'alcool fait son effet. Tant mieux. J'engloutis un autre verre. La blondasse,continue.

Vous savez, je ne suis pas favorable à la guerre sur le principe.

Quel platitude. "Sur le principe"? Pffff.... La guerre c'est jamais que le prétexte qu'on nous donne pour qu'on puisse assouvir nos envies de meurtres et de profits. La guerre sert à nous défouler. Regardez tout ces vétérans qui ont le gout du sang? N'avez vous pas envie de voir la fin du monde arriver et de sourire? Ne voulez vous pas tuer Ken et Barbie? Ce mec au pot de gel sur le crane? Cette poufiasse qui traine? Ces politiques inutiles? Ces gens pathétiques? Vous même? Ne serait ce qu'en pensées? Oh,que si. Alors engagez vous. "You want you". Elle continue. Je crois que mes neurones décrochent, ils nagent dans l'alcool.

Ce que je dis c'est que la paix, en tant que situation durable n'est une réalité, il n'y a que des périodes où une nation se remet de la guerre suivies de périodes où elles prépare la guerre. L'histoire tout entière peut-être vue de la guerre, avec des périodes d'entre-deux-guerres qui ne sont que disons...des interludes. Il y aura toujours des guerres pour faire marcher mon business, ça ne veut pas dire que je dévalue la paix. D'ailleurs la fondation Maria Stark aide les jeunes démocraties à s'organiser de même que mes entreprises les aide à se défendre contre leurs ennemis.

Il n'y a que sous alcool que je me sens moi même. Ou un peu vivant et surtout lucide. Ecoutez donc. Je suis un monstre froid, je l'ai toujours été. Et je m'assume contrairement au monde. Je suis lucide sur le monde. Je n'entretiens pas ces illusions sur le bonheur, la vie, les gens. Non, je suis lucide. Et je vois le côté sombre de tout en bon dépressif que je suis. Je dis que les gens normaux ne voit que ce qu'ils veulent voir. le côté positif des choses. D'autres disent que les cyniques ne voient que ce qu'ils veulent voir. Le mauvais côté des choses. Foutaises. Quand les choses roulent,on se pose pas de question. On est content et c'ets tout. Mais quand rien ne va, on se demande comment ça marche et on ressent haine, frustration,dégout,tristesse,colère. Forcémment, ça nous fait plus d'effet. Mais on reste lucide et objectif. Enfin....on est plus lucide avec moins de vodka dans le sang.

Vive la vodka, monstre que je suis, à défaut d'émotions je recherche la sensation. Oooouuuuh... J'entends de moins en moins bien.....Je devrais freiner un peu....ma pensée.....ralentit....il faut lubrifier...mon cerveau....Vodka....viens à moi.

-On le sait tous, la paix c'est que l'entre deux guerres. C'est comme la vie, la période de calme c'est juste le moment entre deux malheurs. Un passé et un qui s'apprête à nous tomber dessus. Enfin....Bref....Serveur....file la bouteille....

Et il s'éxécute. PLus je bois,plus je suis triste. Plus je suis triste, plus je bois. Joyeux anniversaire,Pete.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Stark
une Main de Fer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112

Fiche d'Identité
A.k.a: Iron Lady
Pouvoirs: Armure équipée de technologie militaires de pointe
Aspiration: Sauver le monde mais sans oublier de faire la fête

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Jeu 11 Sep - 14:14

Ho, la barbe. Jenny avait espérée qu'un tueur à gage ou un espion, ou même un simple détective aurait eu des choses intéressantes à raconter. Mais même pas, il était sur le point de lui parler de son ex là. C'était presque systématique, quand un mec commence à se plaindre, c'est presque toujours de son ex. Ce Pete si séduisant au premier abord ne faisait pas exception. Finalement elle dormirait probablement seule ce soir, elle ne voulait définitivement pas qu'on trouve sur internet des sexe tape d'elle avec un tel ringard. Idéalement, il faudrait qu'il y ait un tremblement de terre ou une junte militaire quelque part dans le tiers-monde. Ça lui ferait une bonne excuse pour sortir son armure et au lieu de rentrer dans sa suite à NY, elle pourrait retourner à la maison et appeler un de ses amants de LA. Elle n'avait pas encore d'amants à NYC, et ce n'était pas prêt de changer vu la tournure que prenait son rencard.

Bon, au moins c'était un gros buveur. Elle n'aimait pas boire seule, c'est tellement déprimant que ça donne envie de boire... Là elle se sentait un peu moins coupable et elle put donc se lâcher. Quand la bouteille de vodka arriva sur la table, elle n'en était encore qu'à son quatrième martini. Elle décida qu'il était de passer à un détergent plus efficace, bonjour vodka. Au bout de trois verres elle se sentait déjà mieux, et le minable sans conversation qu'elle avait en face d'elle paraissait terriblement plus sexy.


Ouais...ouais, c'est exactement ça. Je veux dire...la guerre...bon c'est pas bien d'accord, mais c'est bien aussi un peu...je veux dire pas aussi bien...tu vois ce que je veux dire...

Tout ça était très claire dans son esprit, qui lui l'était déjà moins. Elle ne tenait pas l'alcool, elle commençait à perdre ses moyens au bout de seulement trois verres de vodka. Et quatre de martini soit, mais le martini ne compte pas, c'est pas un alcool fort. Bon, il était temps de mettre fin à cette séance de drague poussive et inintéressante:

Pete, j'adore ta conversation, non, vraiment. Mais tu veux pas plutôt passer à mon hôtel, j'ai quelques heures avant ma conférence donc ça nous laisse approximativement...

Elle compta ostensiblement sur ses doigts égrenant les heures à rebours en partant de 17H:

Seize, quinze, quatorze, treize. Quatre heures si vous vous pointez à midi pile.

Pas romantique? En effet, la vodka avait fait oublier jusqu'au sens de ce mot à Jenny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Wisdom
au service de ces dames
avatar

Masculin
Nombre de messages : 167

Fiche d'Identité
A.k.a: Agent XXI/Union Jack
Pouvoirs: Lames solaires.Immunisé à la chaleur et au feu. Vol. Champ de force au corps. Super force. Sens surhumains. Accés à la magie d'Avalon.
Aspiration: Trouver le pétard infini. Le pétard de Dieu. Et le lui piquer.

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Lun 8 Déc - 16:33

Je suis un gamin. Plein d'hormones et ne sachant pas ce qu'il veut. Je n'ai plus l'acnée, mais j'ai encore la libido juvénile qui anesthésie mon cerveau. Là, maintenant tout de suite, je pourrais être ailleurs. Je pourrais avoir l'intelligence de partir loin, très loin. Plaquer mon job, laisser ça à d'autres comme ce taré de Doctor Druid. Si la fin du monde arrive bien, est ce que je veux continuer à trainer entre deux boulots ou veux je passer ce temps avec ma fille? Je pourrais me prendre en main, mais je crois que l'alcool preffère que je prene un verre. Jenny Stark met fin à ce petit dialogues, elle va droit au but, elle sait ce que je cherche. Alors que' moi même je n'en étais pas sûr. Gourgandine. Sa voix est lascive, et pourtant, elle fait son effet. Elle m'invite à la rejoindre à son hôtel, avant sa conférence et me promet 4 h de temps libre. Je souris et pose un billet sur la table, afin de payer et de pouvoir lever les voiles.

-Bien. Parfait, je vous rejoins à midi alors.

Je décolle de mon tabouret et file. Avant midi, passage rapide chez moi, red bull, douche, choppe des préservatifs, et plop. Me voilà reparti pour un après midi de folie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Stark
une Main de Fer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112

Fiche d'Identité
A.k.a: Iron Lady
Pouvoirs: Armure équipée de technologie militaires de pointe
Aspiration: Sauver le monde mais sans oublier de faire la fête

MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   Mar 9 Déc - 2:21

Jenny vit sa nouvelle conquête s'éloigner à toutes vitesse. Elle ne doutait pas qu'il serait dans sa suite à l'hotel Capricorn (juste à côté du Hilton, par pur mesquinerie féminine) à midi tapante. Il n'avait pas intérêt à se pointer en avance en tout cas parce que si elle occupait ses heures juste avant la conférence de presse à batifoler, cela voulait dire que Jenny devait éjecter la paperasse avant, et cela représentait beaucoup de boulot. Bien sur Pepper était au moins aussi débordée donc impossible de déléguer. Et par dessus le marché elle devrait se remettre de sa cuite de fin de matinée. Autant commencer tout de suite en se grillant une Lucky. Elle n'était pas aussi pressée que son futur amant pour quitter ce bar par contre. Rien que la perspective de tout ce travail lui donnait envie de rester assise dans cette chaise jusqu'à onze heure et demi en fait. Au bout d'un quart d'heure et de quelques verres de plus elle se décida à quitter elle aussi les lieux.

[Fin du topic, merci]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les hommes preffèrent les brunes. [Pv:Jenny Stark]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En Allemagne les hommes prefèrent .....
» Ces hommes considèrent ces filles prépubères comme « leur petite amie »…
» Les hommes préfèrent les blondes
» [Argov, Sherry] Pourquoi les hommes adorent les chieuses
» Theodore Dreiser (1871-1945)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Marvel Universe :: L'Amérique :: Les Etats-Unis d'Amérique :: New York City :: Manhattan :: Centre Ville de Manhattan-
Sauter vers: