New Marvel Universe

Un nouvel univers marvel s'offre à vous, venez vite nous rejoindre!!! Pour votre plaisir, le forum est actuellement en restructuration. L'action prend toute sa mesure... C'est le moment idéal pour nous rejoindre !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Trashers in the night. [Pv:Spider-Girl]

Aller en bas 
AuteurMessage
Night Thrasher
The New Warrior
avatar

Masculin
Nombre de messages : 28

Fiche d'Identité
A.k.a: David Alleyne
Pouvoirs: Télépathie limité,copiant les connaissances des autres.
Aspiration: Changer le monde.

MessageSujet: Trashers in the night. [Pv:Spider-Girl]   Ven 15 Aoû - 19:46

New York est un coeur gras et palpitant, coeur de l'amérique d'une conscience collective. Ce coeur est rythmé par l'energie de ses habitants, qui déferlent dans les artères sales de la ville. Cependant,il y a toujours des emmerdeurs qui viennent boucher ces mêmes artères et foutre le boxon. Un cancer, un parasite empêchant tout le monde de respirer, empêchant les gens de dormir tranquillement ou de ne pas avoir un pincement au coeur en entrant dans le métro, de vivre normalement. Ce cancer qui ronge cette grosse pomme, ces verres dans le fruit qui consument la ville. Ce soir, comme chaque soir n'est pas calme. Ici, quelque part quelqu'un est volé, tué,violé,battu,arnaqué, kidnappé, manipulé,drogué,traumatisé. Et je ne puis être partout à la fois, j'arpente les toits, bondissant de toit en toit, me servant de mon grappin pour les sauts trop court. Il me faudrait un trash copter....il me faudrait donc quelque milliers de dollars,je devrais demander au paternel. Ha. Les lumières s'éteignent et s'allument dans les grattes ciel, des gens s'endorment tandis que d'autres doivent se lever. Les éclairages de la ville font penser aux convulsions d'un épileptique. La ville est en états de choc, la nuit. En catatinie, le jour. Des journées commencent et se termine. Cette ville qui ne dort jamais, ne connait pas le repos,ses habitants non plus. Des sirènes rythment la cacophonie de la ville avec cris et sifflements du vents. Les rues sont encore pleines, mais les ruelles restent ignorés et infréquentés car on sait quand dans ces abymes urbaines se cachent la bête de New York,son cancer...Le crime. Et je suis le scalpel qui l'en extraira.

Ces derniers temps,les choses empirent. Outre l'économie,la politique, la culture qui baisse, les gens qui de plus en plus desespérés, l'apparition des métahumains n'arrangent rien. 20 menaces surhumaines pour un héros. Sans compter les terroristes de la confrérie des mutants. Cette ville et ce monde est perdu. Les gens n'ont plus de rêves,d'espoir. Ils se tournent alors vers le voisin. Les politiques, la presse, les stars. Tout ces gens qui leurs passent de la pommade,entretienne un rêve....Et le réveil sera dur. On leur dit quoi penser,de quoi s'inquiéter, on leur donne des aspirations,des chose sà acheter. On leur donne ce qu'ils veulent entendre. Mais un américain n'est jamais qu'un adoescent ayant sa majorité. Ce qu'il veut n'est pas forcémment ce dont il a besoin. Ce qu'il a besoin, c'est de gens comme moi (sans me vanter). Lucide, réaliste qui voit la gangrène qui ronge ce coeur et qui veulent le changement. La populace est un troupeau de montou fragile, ayant peur du changement et s'enroulant dans la fange du système, ce rouage bien huilé, qui les rend prisonnier de leurs vies. Certains pensent que changer de céréales le matin, changent une routine.... Bon sang, ma matraque me démange. Je fais face à cette douleur,plutot que de m'anesthésier et de vivre dans des hallucinations euphoriques irrèèlles. Je vis dans le monde réél, je vois ce qui est vrai. Le visage du monde, est celui d'un enfant handicapé qui n'a jamais vraiment souri et se retient pour pleurer.

Je ne suis pas qu'un altruiste. Je n'agis pas par devoir. Sans doute pas. Peut être pas necessité. Devoir et necessité sont deux notions différentes. La necessité est une véritable obligation. Peut être que si je deviens suffisamment populaire, peut être que si je deviens une sorte d'icone. Je pourrais ouvrir les yeux aux gens, utiliser les armes de la télévision. Peut être que je pourrais être maire et changer les choses. Peut être pas. eut être serais je poignarder par un dealer. On verra bien. Mais peu importe, ce soir je mets la main dans le purain de New York, je vole sur les toits crasseux, glissants sur les veines de la cité. En quête de ma proie. C'est toujours mieux que de regarder Jay Leno à la télé en bossant une dissert. Et quand enfin, le cri tant attendu résonne dans les entrailles de la ville. Je plonge avec insouciance au coeur du problème. Mon exosquelette me donne des ailes, et d'en haut, je vois toute les souillures de la city.

En bas, des coups de feux résonnentdans une ruelle. Les balles ricochent sur les parois, faisant des etincelles,illuminant des visages crispés et figés dans l'ombre. Les gens à leurs fenêtres crient, regardent la scène derrière leurs camescopes. Un type est poursuivi par 6 gus. J'appuie sur la visière de mon masque pour activer ma vision zoom. Je regarde la scène d'en haut. Tatoués, et quelques larmes de sang sur le visage et les bras. Un gang. Déjà fait de la prison,une larme par année, une goutte de sang par meurtre. Ils poursuivent un autre type,tatoué aussi. Surement un membre d'un autre gang. Ils se coursent dans la rue en tirant n'importe comment. Pour tirer correctement,il suffit de s'arrêter et de viser. Mais ceux ci, ne sont pas genre à réfléchir. Je les vois arriver au bout de la ruelle,là où je suis. Je dois les intercepter maintenant avant qu'ils ne tirent en pleine rue. Je suis plutot,blasé. Doucement, je sors une grenade lacrymogène dans la ruelle. Celle ci tombent devant le groupe et disperse son gaz faisant pleurer et tousser les criminels. Je tire mon grappin sur le toit voisin et descends en rappel aussi rapidement que possible en bas. Arrivé à 10 mètres audessus de la scène,j'active ma vision infrarouge me permettant de voir à travers la fumer et je saute de ma position pour atterir sur le dos d'un type.

Je sors mes batons, morceaux d'alluminiums peints en rouges et les martèlent où ça fait mal. Clavicule, rotules,poignets,coudes,nuques,bassins. Dans un pas de deux frénétiques, ou j'altère les partenaires. Je ris.

-Bonsoir,messieurs. Je vous voyais jouer aux gendarmes et voleurs, et je me suis dis "Mon bon,Night Trasher,ça faisait longtemps que tu avais pas jouer à ça. En plus, dans leurs jeux il n'y a que des voleurs alors autant endosser le rôle de gendarme". Et je me suis incrusté.....Hmmm,on répond pas? Trop occupés à pleurer en toussant, désolé. Je disais donc...HEY ,me vomis pas dessus le cuir ça absorbe les odeurs,tu sais!!!! Un type essaie de me frapper,mais ma télépathie l'a déjà anticipé et j'esquive le coup avec un triple saut arrière. Ca sert à rien, mais on me filme,je donne du sectacle.Je retombe derrière lui, frappe sa colonne vertébrale avec mes bottes. Ca craque. Ca hurle. Je souris. Tut-tut. Ca se fait pas d'attaquer par derrière. Moi j'attaque d'en haut tu vois. Tu mérites punition, je pourrais te péter les dents mais à ton âge ça repousse pas alors je vas juste te casser une omoplate et quelques vertèbres.

Je continue de distribuer les coups, les types ont du répondants. Grosses musculature,mais encore pertubés par le gaz. C'est trop simple. Je continue de frapper où ça fait mal et en 2 minutes, ils tombent tous à terre.Pleurant dans leurs sang, regardant horrifiés le liquide de la vie s'infiltrer hors d'eux, là où des os ont percés la chair. Je les regroupe et les attache avec du nylon.

-Vous avez presque failli m'esouffler...Nan,je déconne.

Voici l'heure de la leçon. Je suis pour la castagne pédagogique. Je prends soin,de les baillonner aussi. Merci à l'inventeur du scotch. Je devrais appeler une ambulance....

-Je vous comprends pas, les gars. Ok, vous êtes surement tous avec des situations difficiles, peut être avec une famille parce que vous avez couché super tot, vous avez eu une enfance difficile,etc,etc. Le rêve américain,quoi. Mais pourquoi les gangs? Vous avez aucun respect pour vous? Ca vous plait d'être instrumentaliser? D'être utiliser par un petit cher? Tue machin, vole ça, détruits ceci. Résultat,vous finissez en taule et votre patron dors dans un lit 4 places avec vos soeurs. En plus d'êtres des esclaves, de remuer du vent,d'être des parasites que tout le monde veut chasser, de faire du mal à votre entourage, de cracher sur la personne que vous étiez ,vous n'avez aucune perspective. Ce que vous faites,c'est bien jusqu'à un certain âge. Mais après? Mort? Prison? Les deux? Reflechissez à tout ça, messieurs. Car quand vous sortirez de taule,je veux pas vous tomber desssus une deuxième fois.

Bien. Reprenez vous messieurs,vous pouvez peut être encore être utiles à quelque chose. Sinon,collez vous une balle. Vous passez votre vie à vous battre les uns contre les autres. Battez vous pour vous plutot et trouvez une véritable lutte. Changez le monde, votre entourage, battez vous pour pouvoir vous retrouver et demeurer vous mêmes, plutot que de ce battre pour 1 kg de poudre.

Le petit laïus moralisateur touche à sa fin. Viens le moment où je salue mon public.A ses fenêtres,les gens sourient amusés ou semblent fascinés. Je ne sens pas d'hostilité. Encore heureux. Je devrais me rebaptiser,Night Trasher c'est pas très glamour. C'est Ken Ellis du Daily Bugle qui m'a appelé ainsi. Quelques personnes crient mon nom ou applaudissent. Je me demande si c'est pour l'acte ou la parole. Je viens de mutiler des types dans une rue, faisant voler dents et morceaux de chairs, enfonçant des yeux dans leurs orbites. Et on m'applaudit. J'aime cet suprise, à chaque fois. Je ramasse les armes à feux et les détruits à mains nues. Merci, exo squelette. Ce soir,mon discours était pas inspiré. Difficile de sortir de nouveaux laïus tout les soirs.

-Mesdames et messieurs, le spectacle est terminé et vous êtes à présent en sûreté. Je tiens à vous saluer et sachez que Night Trasher continuera d'oeuvrer pour éviter que des gens comme vous ne se prennent les balles perdues de gens comme eux. Je vous souhaite une bonne soirée et prenez soin de vous.

Je saute d'un mur à un autre pour remonter sur le toit et récupérer mon grappin. A peine arrivé sur le toit. Ma télépathie fait que je sens une présence...Singulière,disons. Une observatrice silencieuce. Je regarde en face de moi et sur le toit voisin, elle est là. Spider-girl....oh bon sang. Spider-girl! Garde ton sang froid. Spider-Girl est l'une des premières super héroines publics et masqués de New York, elle est réputée pour être gaffeuse et elle est loin d'être appreciée mais elle a ouvert la voix et son audace me touche. C'es elle qui m'a inspiré l'idée de patrouiller. Enfin, entres autres. Il est clair quel manque d'organisation et de...Maturité...d'objectif. Mais les résultats sont là. Je ne l'ai encore jamais vu en vrai. Et honnêtement,elle est encore plus jolie en vrai. Elle a pas froid,habillé comme ça? Wow. Hum. Bon, gardons un peu de sang froid,bon sang. Je suis pas David Alleyne devant Martha Parker,bigre. Faut que je me détente. Je vais pas jouer les timides. Et puis mince,c'est Spider-girl, ça se trouve on va faire équipe. Hmmmm,je fais du zèle. Je me demande qui ce cache sous ce masque. Peu importe. Respire. Mon coeur bat au rythme de celui de New York. Parfois David Alleyne, me submerge. Je reprends mon calme, fais taire l'euphorie de mon côté adolescent et retrouve cette froideur qui me rassure. Je la regarde, sans mot dire. Serrant mes matraques dans mes poings, un peu de sang dessus. Je me tiens droit. Et je finis par dire...

-Bonsoir.

Très original.


[HJ: Je précise, que la mention à martha n'est pas lien avec Spider-Girl. C'est juste que David est très intimidé par Martha et qu'il prend ça comme exemple pour montrer son manque de confiance. Cependant,ici sous son masque il cherche à se raisonner et balaie totalement sa timidité.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Trashers in the night. [Pv:Spider-Girl]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SPIDER-GIRL "bi-pack"
» VO et VF récentes
» Buste SPIDER-GIRL "bi-pack"
» [News] Marvel Amazing Spider-Man
» Spider Podium nouveau suport voiture et bureau de folie ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Marvel Universe :: L'Amérique :: Les Etats-Unis d'Amérique :: New York City :: Manhattan :: Centre Ville de Manhattan-
Sauter vers: